DUT et BTS sont-ils accessibles aux scientifiques ?

Par Thomas Fourquet, publié le 07 Mai 2013
4 min

Pour un bachelier S, vaut-il mieux s’orienter vers un DUT ou vers un BTS ? Nos conseils, extraits du guide Que faire avec un bac S ?, de Thomas Fourquet, aux éditions l'Étudiant.

Les DUT ont davantage les faveurs des bacheliers scientifiques que les BTS : question de préférence, mais aussi de vocation, les STS étant prioritairement ouvertes aux bacheliers technologiques ou professionnels.

DUT : une proportion de bacheliers S élevée dans certains secteurs

Si les scientifiques jettent plutôt leur dévolu sur les DUT, c'est que l'enseignement est plus adapté à leur formation que les BTS. En outre, les possibilités de poursuite d'études sont plus grandes.
Les bacheliers S se tournent essentiellement vers les IUT industriels : "Quelques spécialités recrutent plus de 75% de bacheliers S, détaille Michel Le Nir, directeur de l'IUT Lumière (Lyon 2). Ce sont les DUT mesures physiques, sciences et génie des matériaux, génie civil, génie biologique, chimie, génie chimique-génie des procédés, mais aussi les DUT informatique et HSE (hygiène, sécurité et environnement)."

fleche-rouge Le DUT mesures physiques : plus de 90% de bacheliers S

Le DUT mesures physiques, en particulier, attire presque exclusivement des bacheliers scientifiques. Il faut dire que "les diplômés de ce DUT sont très polyvalents, en raison du caractère pluridisciplinaire de l'enseignement. Ils peuvent donc travailler dans des secteurs variés de l'industrie", explique Christine Duprat, professeur de chimie à l'IUT mesures physiques de Toulouse.

La formation porte sur l'observation et la mesure des phénomènes physiques, et aborde un grand nombre de domaines de la physique : l'acoustique, l'électronique, les sciences des matériaux... sans oublier la chimie, l'informatique et les mathématiques.

fleche-rouge Les autres DUT industriels

Le DUT sciences et génie des matériaux forme des spécialistes susceptibles de concevoir et de choisir des matériaux pour l'industrie dans les domaines de l'emballage, l'habillement, l'ameublement...

Le DUT génie chimique – génie des procédés forme des spécialistes de la transformation de la matière première en produit fini (par exemple la purification de l'eau, ou le raffinage du pétrole). Cette formation offre également des débouchés dans de nombreux secteurs (industries pétrolières et pharmaceutiques, traitement des déchets, gestion de l'eau...).

Le DUT génie civil est orienté vers le secteur du bâtiment (conception d'ouvrages, conduite de travaux...).

Le DUT génie biologique apporte un socle solide de connaissances en biologie pour travailler dans des secteurs variés, en fonction de l'option choisie : environnement, diététique, agronomie, industrie pharmaceutique, industrie agroalimentaire.

Le DUT chimie forme des spécialistes appelés à travailler dans l'industrie chimique. Enfin, le DUT informatique forme des techniciens dans le domaine informatique et le DUT HSE (hygiène, sécurité, environnement) forme des spécialistes du contrôle de qualité, notamment appelés à travailler dans le retraitement des déchets et la gestion de l'eau.

Mais il est également possible de réussir dans d'autres domaines. Ainsi Ebinezer a choisi le DUT gestion logistique et transport à Argenteuil, dans un IUT rattaché à l'université de Cergy-Pontoise. Au niveau national, ce DUT recrute environ 14% de bacheliers S.
"J'aimais les sciences, mais je ne me voyais pas travailler dans un laboratoire, explique-t-il. J'ai appris que les formations en logistique étaient particulièrement recherchées par les entreprises, c'est pourquoi j'ai choisi ce DUT. Avec mon bac S, j'avais quelques lacunes, parce que la logistique se rapproche davantage du profil des bacheliers ES. Il y a beaucoup de travail, mais finalement j'ai trouvé la scolarité plutôt accessible."

Pour en savoir plus, consultez la liste des DUT qui existent.

BTS : des bacheliers S peu nombreux

es STS sont avant tout destinées aux bacheliers technologiques, c'est pourquoi les scientifiques y sont globalement peu présents. Quelques domaines font toutefois exception, tels les BTS en biologie, chimie et physique (BTS analyses de biologie médicale, BTS biophysicien de laboratoire, BTS biotechnologie, BTS techniques physiques pour l'industrie et les laboratoires...) ou les BTS de l'environnement (BTS hygiène, propreté, environnement) et informatiques (BTS IRIS, informatique et réseaux pour l'industrie et les services techniques).

Les bacheliers S peuvent y faire valoir leurs connaissances en matière scientifique et poursuivre éventuellement leurs études. "Nos élèves de terminale S ne souhaitant pas poursuivre dans une voie industrielle s'intéressent d'abord au BTS chimie et au BTS systèmes électriques, remarque Laurent Dequaire, chef de travaux pour le secteur industriel au lycée Paul-Constans de Montluçon. Or rien ne les empêche d'opter pour des BTS plus industriels, comme le BTS CRCI (Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle) ! Grâce à ses capacités dans les matières généralistes, un étudiant venu de terminale S, pourra, en BTS, concentrer ses efforts sur les disciplines qu'il ne connaît pas."

Pour en savoir plus, consultez la liste des BTS qui existent.

À lire, aux éditions l'Étudiant
Bien choisir son DUT ou son BTS
 

Articles les plus lus

A la Une BTS/DUT

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !