1. Supérieur
  2. BTS - DUT
  3. Bachelier S : où poursuivre mes études après un DUT ou un BTS ?
  4. Poursuivre un DUT ou un BTS scientifique avec une école d’ingénieurs, pourquoi pas ?
Boîte à outils

Poursuivre un DUT ou un BTS scientifique avec une école d’ingénieurs, pourquoi pas ?

Envoyer cet article à un ami

Il est tout à fait possible, pour les détenteurs d’un DUT ou d’un BTS scientifique, d’intégrer une école d’ingénieurs. Mais attention, la sélection est rude. Nos conseils, extraits du guide Que faire avec un bac S ?, de Thomas Fourquet, aux éditions l'Étudiant.


Désireuses de diversifier leur recrutement, les écoles d'ingénieurs ouvrent de plus en plus leurs portes aux diplômés de DUT et BTS. Ils constituent aujourd'hui environ un quart des admis. DUT et BTS peuvent donc offrir une véritable alternative à la prépa. Cependant, les écoles ne sont accessibles qu'aux meilleurs élèves, et vous aurez un retard important à rattraper une fois dans l'école, à moins d'opter pour une prépa ATS (Adaptation technicien supérieur).

L'admission sur titre

Il est possible d'entrer directement dans certaines écoles d'ingénieurs via l'admission sur titre. La procédure consiste dans le dépôt d'un dossier auprès de l'école comprenant vos notes au baccalauréat et en DUT ou BTS. 

Si votre dossier est sélectionné, vous passerez un entretien destiné à évaluer votre motivation. Le nombre de places ouvertes dans chaque école est très réduit (moins de 20 places en général). Laurent Dequaire, souligne ainsi qu'"en BTS systèmes électroniques, il faut une moyenne générale supérieure à 13, et aucune matière où votre moyenne est inférieure à 10" pour espérer être admis dans une école d'ingénieurs par cette voie.

Les écoles d'ingénieurs universitaires, notamment celles du réseau Polytech, qui regroupe 12 établissements, proposent un "concours sur dossier" analogue à la procédure d'admission sur titre, ouvert aux BTS, DUT et licence 2.

La banque d'épreuves DUT-BTS

La banque DUT-BTS est une banque d'épreuves rassemblant 21 écoles d'ingénieurs, parmi lesquelles l'ENS Cachan et les Arts et métiers ParisTech. Gérée par l'ENSEA (École nationale supérieure de l'électronique et de ses applications), elle comporte quatre options : génie électrique, génie informatique, génie mécanique et génie civil, pour un total de 700 places en 2012.

Le concours consiste en trois épreuves écrites : des maths, une langue et une option. Les admissibles passent trois épreuves orales, dont un entretien. L'option génie électrique, principalement accessible aux DUT GE2I (génie électrique et informatique industrielle) est celle qui offre le plus de places.

Dans certains IUT, une spécialisation permet de préparer plus spécifiquement l'entrée en école. "Ceux qui souhaitent intégrer une école d'ingénieurs suivent la voie 'Théorie renforcée' en deuxième année, explique Audrey, en licence pro à Orsay. Il s'agit déjà d'une voie sélective, car il n'y a que 20 places disponibles au sein du DUT pour cette option." Motivé, et soutenu par de bons résultats, vous pourrez alors tenter votre chance.

Pour en savoir plus sur ces concours, consultez le site de l'ENSEA.

La prépa ATS

La prépa ATS (adaptation technicien supérieur) industrie est une mise à niveau, en un an, destinée aux diplômés de DUT et de BTS.

La formation, intensive, comporte des enseignements de maths, de physique-chimie et de sciences de l'ingénieur : il s'agit d'amener les élèves au niveau théorique des élèves de prépa, pour préparer l'entrée en école d'ingénieurs. Elle prépare au concours ATS, lui aussi organisé par l'ENSEA, qui ouvre à 39 écoles dont celles de la banque d'épreuves DUT-BTS.

Le concours est plus consistant que celui de la banque DUT-BTS : il comprend six épreuves écrites (maths, sciences physiques, sciences industrielles, français et deux épreuves de langues) et quatre épreuves orales (mêmes matières, sauf le français et l'anglais).

La prépa ATS biologie

Il existe également une prépa ATS biologie, destinée aux BTS agricoles et aux BTS et DUT du domaine agroalimentaire. L'ATS biologie prépare aux écoles d'agronomie (ENSA et ENITA). Elle est particulièrement conseillée aux élèves de BTS, qui accusent un retard théorique important sur les élèves issus des autres formations (DUT et prépas).

À lire, aux éditions l'Étudiant
Bien choisir son DUT ou son BTS
 

À consulter aussi

L'après bac S en pratique
Bac S : La spécialité choisie au lycée est-elle déterminante pour la suite ?
Qui peut m'aider dans mon orientation postbac ?

Où étudier après un bac S
Quelles sont les classes prépas ouvertes aux bacheliers S ?
S'orienter après un bac S : l'université
Bachelier S : où poursuivre mes études après un DUT ou un BTS ?
Quelles sont les écoles accessibles directement après un bac S ?

Le médical et le paramédical
Bachelier S : que faire pour devenir infirmier, kiné ou exercer une autre profession paramédicale ?
Bachelier S : comment intégrer les formations aux métiers paramédicaux ?

Les filières
Comment intégrer une école de commerce avec un bac S ?
Un bac S m'ouvre-t-il d'autres voies que "santé", "commerce" ou "ingénieur" ?
Quelles formations mènent aux métiers de l'informatique ?
Travailler dans l'environnement : quelles études après un bac S ?
Bac S : comment faire pour entrer à Sciences po ?

Pour aller plus loin : Quelles études pour travailler dans le secteur paramédical, avec ou sans le bac ? / Admissions parallèles : entrer dans une grande école sans passer par la prépa / Bac techno : est-il possible de faire des études supérieures longues après des études courtes ?

Sommaire du dossier
Retour au dossier Poursuivre un DUT ou un BTS scientifique avec une formation qui monte : la licence professionnelle Poursuivre un DUT ou un BTS scientifique avec une école d’ingénieurs, pourquoi pas ? Poursuivre un DUT ou un BTS scientifique avec une école de commerce