1. Supérieur
  2. BTS - DUT
  3. BTS-DUT : lequel choisir ?
  4. Questions à... Didier Demigny, directeur de l’IUT de Lannion

Questions à... Didier Demigny, directeur de l’IUT de Lannion

Envoyer cet article à un ami

IUT ou STS ? Voici quelques éléments de comparaison qui vous permettront de choisir en toute connaissance de cause une de ces deux filières courtes et sélectives, tremplins pour l’insertion professionnelle comme pour la poursuite d’études.

"De l’intérêt pour la discipline naît la motivation pour un univers de métiers"

Une formation à bac +2 telle qu’un DUT est-elle adaptée à tous les profils ?
Certaines filières de bacs sont évidemment mieux adaptées que d’autres, à l’exemple du bac STI pour l’informatique ou l’électronique, ou le bac STG pour les spécialités tertiaires. Quant aux bacheliers généralistes, ils peuvent être à l’aise dans toutes les spécialités. Au-delà du bac d’origine, les étudiants qui réussissent le mieux en IUT sont des étudiants motivés, qui travaillent régulièrement, et qui ont envie d’être dans la pratique avant d’aborder les questions théoriques. Car en IUT on s’appuie sur l’expérience pour justifier l’apprentissage des outils. Commencer par les applications cela permet de répondre a priori à la question du "à quoi ça sert ?".

Faut-il avoir une idée précise de son futur métier ?
C’est plutôt l’attrait pour une discipline qui doit guider un étudiant sur une formation en IUT. Ensuite naît la motivation pour un univers de métiers. Cette formation en deux ans permet souvent de se donner le temps de la réflexion. Aussi, de plus en plus d’étudiants entrent en IUT avec l’idée de poursuivre au-delà.

Qu’est-ce qui justifie un diplôme à bac + 2 alors que s’impose la norme du bac +3 ?
Cette norme concerne surtout les échanges européens. Le DUT à bac +2 garde toute sa cohérence. D’abord, il est toujours plébiscité par les entreprises. De plus, il s’inscrit bien dans le schéma actuel des études supérieures qui donnent la possibilité de se spécialiser à bac +3 ou de poursuivre à bac +5. Si pour entrer en école d’ingénieurs les classes prépas sont considérées comme la voie royale, l’IUT est la voie raisonnable et raisonnée.

Propos recueillis par Emmanuel Vaillant

Sommaire du dossier
Retour au dossier BTS-DUT : une insertion garantie… ou presque Deux niveaux de poursuite d’études après un BTS ou un DUT Questions à... Didier Demigny, directeur de l’IUT de Lannion