BTS - DUT : vos questions, nos réponses

publié le 14 Mars 2008
2 min

Second choix d'orientation postbac juste derrière la licence, les BTS et les DUT ont la cote auprès des bacheliers et des recruteurs. Ces formations courtes vous attirent, mais vous les connaissez mal. Choix d’un cursus, sélection, comparaison de filières, poursuites d’études… nous répondons à vos questions.

Oui, oui et encore oui. Les jurys d’admission en BTS (brevet de technicien supérieur) et en DUT (diplôme universitaire de technologie) se laisseront toujours séduire par un bon dossier de bachelier général. Toutefois quelques nuances sont à apporter.

Voie royale vers les IUT

En effet, BTS et DUT n'ont pas tout à fait le même positionnement. Un bac général pour un DUT, c'est le ticket gagnant ! Les statistiques du ministère de l’Education nationale sont d’ailleurs sans appel : les bacheliers généraux raflent la mise, avec près des deux tiers des places disponibles en IUT (institut universitaire de technologie). Et en tête de liste arrive la série S (scientifique). Toutes filières confondues, les bacheliers S représentent plus de 40 % des admis.

Marche pied confortable pour les BTS

Pour les BTS, le taux chute à un peu moins de 20 % toutes séries générales confondues, avec environ 9 % pour les ES, 4 % pour les L et 6,5 % pour les S. Quelques spécialités de BTS se montrent particulièrement accueillantes pour les bacheliers généraux. C’est par exemple le cas du BTS commerce international, avec 33,5 % de ES, 13 % de L et 7 % de S et du BTS animation et gestion touristiques locales, avec près de 22 % de bacs ES et 32 % de L. Et, à l’exception de l’option gestion de production, les bataillons de S comptaient pour 38 % (montage et postproduction) à 65 % (métiers de l’image) environ des effectifs du BTS métiers de l’audiovisuel.

Articles les plus lus

A la Une BTS/DUT

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !