BTS : le match voie scolaire vs apprentissage

Par Etienne Gless, publié le 21 Juillet 2021
4 min

Près de 30% des étudiants de BTS préparent leur diplôme par la voie de l'apprentissage dans un centre de formation d'apprentis. Les autres se forment par la voie scolaire "classique", au sein d'un lycée public ou privé. L'Etudiant a comparé les avantages des deux formules sur le plan de la réussite aux examens et de l'insertion dans la vie professionnelle.

À la rentrée 2020–2021, quelques 264.000 étudiants préparaient un brevet de technicien supérieur (BTS) sous statut scolaire dans un lycée public ou privé (sous contrat ou hors contrat). Mais ils étaient aussi près de 110.000 à préparer leur BTS en empruntant la voie de l’apprentissage dans un centre de formation d’apprentis (CFA) contre un peu moins de 80.000 l’année précédente. Un bond historique de +38% sur un an.

Certes, le diplôme préparé est le même mais les deux formules ont chacune leurs avantages.

Réussite aux examens : avantage BTS sous statut scolaire

Plus de six candidats sur dix (61%, soit 112.900 étudiants) à la session 2020 du BTS ont présenté l'examen sous statut scolaire. Ce sont eux qui réussissent le mieux, avec un taux de succès aux examens de 89%, en progression de neuf points par rapport à la session 2019.

Ce taux atteint même 93,5% (+8 points) pour les étudiants issus d’un établissement privé sous contrat (15% des candidats présents). Les candidats des établissements privés hors contrat (6%) réussissent un peu moins souvent cet examen, avec un taux de succès de 85%.

Et les apprentis ? À la session 2020, le taux de succès des candidats au BTS en apprentissage était plus faible : 87,2%, soit 1,8 point de moins que leurs camarades sous statut scolaire.

Lire aussi

Insertion professionnelle : avantage au BTS en apprentissage

Le BTS, quand il est préparé par la voie de l’apprentissage, permet de s'insérer encore plus facilement sur le marché du travail que par la voie scolaire classique. Ainsi, en janvier 2020, six mois après l’obtention de leur diplôme, 73% des titulaires d’un BTS par la voie de l’apprentissage occupaient un emploi salarié. Leurs camarades ayant préparé et obtenu leur BTS par la voie scolaire (lycées publics et privés sous contrat) n’étaient que 56%.

Cet écart s’explique : en apprentissage vous passez plus de temps dans l’entreprise que lors des stages effectués pour préparer votre BTS sous statut scolaire. Et l’apprentissage sert de plus en plus de sas de pré-recrutement à l’employeur. Bien sûr, en tant qu’apprenti, vous êtes tout à fait libre de multiplier les expériences et de ne pas poursuivre votre carrière dans l’entreprise d’accueil. Mais plus de quatre apprentis sur dix continuent à travailler dans l’entreprise qui les a formés.

Lire aussi

Choisir la formule qui convient le mieux à chacun

Dans tous les cas, l’apprentissage est un plus sur votre CV. Il permet une meilleure insertion professionnelle sur le marché de l'emploi. Mais attention : la formule ne convient pas à tout le monde. Alors, BTS sous statut scolaire ou en apprentissage ? Vous devez surtout opter pour la formule qui sera la plus épanouissante pour vous.

En apprentissage vous vous engagez doublement : vis-à-vis de l'établissement qui vous forme aux enseignements et vis-à-vis de l'entreprise qui vous forme sur un plan pratique. Comme apprenti, vous devrez assurer sur les deux tableaux : fournir le travail demandé en entreprise en plus du travail demandé à l'école. Ce que n'ont pas à faire vos camarades sous statut scolaire.

Dans un cas, vous restez un étudiant sous statut scolaire, dans l'autre vous devenez un salarié rémunéré. Certes, vous touchez un salaire exprimé en pourcentage du Smic et qui varie selon votre âge et l'année d'exécution de votre contrat. Mais finies les vacances scolaires ! Vous aurez droit aux congés payés comme les autres salariés, soit cinq semaines par an. Et votre employeur aura le droit de décider de la période à laquelle vous devez prendre vos congés.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une BTS/DUT

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !