Ces BTS et DUT en manque de bacs techno

Par Emmanuel Vaillant, publié le 11 Février 2013
3 min

Si les bacheliers technologiques s’orientent en majorité vers les DUT (diplômes universitaires de technologie) et plus souvent encore vers les BTS (brevets de techniciens supérieurs), ils n’osent pas toujours viser certaines spécialités, occupées en masse par les bacs généraux. À tort ! Découvrez ces filières où vous avez toutes vos chances et comment y entrer.

Préparer un BTS (brevet de technicien supérieur) ou un DUT (diplôme universitaire de ­technologie) est le choix qui s'impose majoritairement aux bacheliers technologiques poursuivant des études supérieures. Pourtant, ces bacheliers n'investissent pas toutes les spécialités de façon égale.

Pas assez de candidats techno dans certains cursus

S'ils constituent un tiers des élèves en IUT (institut universitaire de technologie), ils ne sont que 20 %, voire 15 % dans certaines filières comme l'informatique ou l'information-communication. En STS (section de techniciens supérieurs), les bacs techno représentent plus de la moitié des effectifs... mais ne sont plus que 40 % dans certains cursus, de l'audiovisuel au commerce international en passant par la gestion de PME-PMI. Bref, certains DUT, voire quelques BTS, n'attirent pas assez les bacs techno !

"Notre problème n'est pas de faire réussir les bacs techno, mais de les faire venir ! souligne Alexandra Knaebel, chef du département mesures physiques à l'IUT Louis-Pasteur de Schiltigheim (67). Car notre DUT n'apparaît pas comme une poursuite d'études naturelle." Première explication donc : faute d'informations, ces bacheliers hésitent à s'aventurer dans des filières qui ne sont pas liées à leur spécialité de bac.

Avant tout parce qu'ils n'osent pas s'y lancer

"Pour les inciter à nous choisir, nous insistons sur la qualité d'accueil, sur l'accompagnement et sur les possibilités de poursuites d'études, par exemple en école d'ingénieurs", explique Patricia Everaere, enseignante chargée du recrutement pour le DUT informatique de l'université de Lille (59).

À ce jeu-là, les STS s'en sortent mieux que les IUT pour attirer ces bacs. Surtout quand ces formations sont proposées dans les établissements d'origine des bacheliers. "Les candidatures des bacheliers STMG (sciences et technologies du management et de la gestion, ex-STG) de notre lycée sont assez spontanées, note Stéphane Robert, responsable pédagogique du BTS assistant de gestion PME-PMI au lycée Jeanne-d'Arc à Rennes (35). Les élèves connaissent notre formation et ils s'y sentent légitimes."

Dommage, donc, que par méconnaissance, certaines filières restent en manque de candidats. Voici de quoi découvrir de nouvelles pistes où vous devriez oser vous lancer.

Au sommaire de ce dossier

fleche-rouge BTS-DUT : les clés pour entrer quand on a un bac techno.
fleche-rouge Bacs techno : les clés pour réussir en BTS-DUT.
fleche-rouge 6 DUT et 2 BTS à conquérir pour les bacs techno.

À consulter aussi

fleche-rouge Chat spécial BTS-DUT : l'Etudiant répond à vos questions.

Choisir son BTS ou son DUT
Toutes nos fiches BTS.
Toutes nos fichees DUT.
Notre dossier "Bien choisir son BTS ou son DUT".
Le palmarès des BTS : le taux de réussite par académie.

Postuler en BTS-DUT
Test : êtes-vous fait pour un BTS ?
- Test : êtes-vous fait pour un DUT ?
BTS-DUT : des candidatures passées au crible.
APB : les astuces pour postuler en BTS-DUT.

Sur letudiant TV
Vidéo : ils sont étudiants en BTS et racontent.
Vidéo : ils sont étudiants en DUT et racontent.

Articles les plus lus

A la Une BTS/DUT

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !