6 DUT et 2 BTS à conquérir pour les bacs techno

Par Emmanuel Vaillant, publié le 11 Février 2013
8 min

Les bacheliers techno y ont toute leur place, et pourtant, ils ne représentent qu’une minorité des étudiants inscrits dans ces DUT et ces BTS. Découvrez, pour chacun des huit cursus suivants, à quelles séries technologiques ils s’adressent et comment mettre le maximum de chances de votre côté d’y entrer.

DUT GMP (génie mécanique et productique)

État des lieux

Le DUT GMP forme des mécaniciens généralistes, qui, le plus souvent, vont poursuivre vers une licence ­professionnelle ou un diplôme d'école d'ingénieurs. Moins d'un tiers des 2.500 étudiants en première année sont issus d'un bac technologique.

Les clés d'entrée

Les bacs techno qui posent leur candidature à ce DUT sont pour la plupart issus d'un bac STI2D option génie mécanique, plus rarement option génie électrique. "Nous regardons à la fois le niveau scientifique en mathématiques, en physique et en technologie, notamment en construction mécanique et en conception de produits, avec une exigence minimale de 10/20 dans ces matières", prévient Laurent Faure, directeur du département GMP de l'IUT de Metz (57).

En manque de candidats issus d'un bac technologique, cet enseignant se veut rassurant : "Avec les dispositifs de soutien mis en place et qui leur permettent d'acquérir des outils qu'ils n'ont pas eus au lycée, comme les calculs vectoriels ou les dérivés, ils réussissent très bien !"

fleche-rouge Notre fiche pour tout savoir sur le DUT GMP (génie mécanique et productique).

DUT GEA (gestion des entreprises et des administrations)

État des lieux

Parmi 7.800 étudiants en première année, le DUT GEA, réputé pour son cursus généraliste, compte seulement un quart de bacheliers techno, essentiellement issus de STMG (ex-STG).

Les clés d'entrée

Recherche bacs techno ! Telle pourrait être l'annonce à afficher au fronton de ce DUT. "Contrairement à une idée reçue, les bacs techno ont plus de chances que les bacs généraux d'être sélectionnés, car nous leur réservons des places et ils sont peu nombreux à candidater", souligne Yorick Odin, chef de département GEA de l'IUT de Lyon 1. "Nous leur demandons juste d'avoir la moyenne dans quelques matières générales, en particulier en français", précise Anne Jarry, enseignante à l'IUT Paris-Descartes.

Notez enfin que, si les STMG spécialité comptabilité sont plus à l'aise dans les matières quantitatives (maths, statistiques, comptabilité) que les spécialités RH ou marketing, tous ont leurs chances. Si besoin, une fois sélectionnés, ils pourront bénéficier de cours de soutien qui leur permettra de de se mettre à niveau dès la fin de la première année.

fleche-rouge Notre fiche pour tout savoir sur le DUT GEA (gestion des entreprises et des administrations).

DUT information et communication

État des lieux

Avec seulement un millier d'étudiants en première année, dont pas plus de 15 % de bacheliers technologiques – essentiellement des STMG –, ce DUT est considéré comme très sélectif.

Les clés d'entrée

Oui, les bacs techno sont attendus en IUT d'information-communication ! "Nous sommes même moins sélectifs pour les bacs techno que pour les bacs généralistes, promet Sophie Kennel, enseignante à l'IUT de Strasbourg (67), qui tient moins compte des notes que du projet de l'élève. "La question du bac d'origine n'importe pas, souligne pour sa part Jacques Araszkiewiez, chef de département à l'IUT de Nice. Nous ne sélectionnons pas les meilleurs élèves sur le plan académique, mais ceux dont les projets de formation et de métier nous semblent clairs." Les candidats doivent ainsi prouver leur motivation et leurs connaissances des métiers.

fleche-rouge Notre fiche pour tout savoir sur le DUT information-communication.

DUT informatique

État des lieux

Sur 3.200 étudiants en première année de ce DUT, seuls 19 % viennent d'un bac techno, en majorité des STI2D mais aussi des STMG.

Les clés d'entrée

Pour Patricia Everaere, enseignante au département informatique de l'IUT de Lille, les bacs techno ne sont pas assez nombreux à tenter leur chance sur ce diplôme. "Un dossier de bac STI2D correct, avec la moyenne dans toutes les matières, notamment en maths – car l'algorithmique est une matière importante –, a toutes les chances d'être retenu", précise-t-elle. "Il faut être capable de décomposer un problème, donc d'avoir des capacités d'abstraction, ce qui est évidemment accessible à un bac techno", ajoute son collègue, chef de département, Max Chlebowski.

fleche-rouge Notre fiche pour tout savoir sur le DUT informatique.


DUT mesures physiques

État des lieux

Avec seulement 8 % de bacs techno, uniquement des STI2D et des STL, parmi les 1 600 étudiants de première année, ce DUT a la réputation d'être très sélectif. Vrai ou faux ?

Les clés d'entrée

Faux, répondent en chœur les responsables de ce DUT. "En étant motivés et avec une moyenne d'au moins 10/20, les bacs techno ont tout pour réussir, note ainsi Alexandra Knaebel, chef du département mesures physiques à l'IUT Louis-Pasteur de Schiltigheim (67). Ils ont des atouts en électrotechnique, en physique, en montages électriques ou en mécanique. Et même les STI2D qui n'ont pas fait de chimie depuis la seconde s'en sortent très bien."

Même constat de la part de François Wauquier, chef de département à l'IUT de Lille 1 : "Ils sont moins pointus en maths mais ils compensent en matières techniques. Les STI2D sont sans doute les plus adaptés. Mais les STL réussissent aussi très bien car on reprend l'ensemble des bases en physique."

fleche-rouge Notre fiche pour tout savoir sur le DUT mesures physiques.

DUT techniques de commercialisation

État des lieux

Sur 7.600 étudiants qui se retrouvent en première année de ce DUT, seuls 35 % sont issus d'un bac technologique, essentiellement des STMG.

Les clés d'entrée

"Les bacs techno n'osent pas assez venir, alors qu'ils ont bien des atouts, notamment leur expérience de l'entreprise ou leurs connaissances en marketing ou en comptabilité", estime Catherine Mirval, chef du département tech de co à l'université Paris 13. De fait, en ayant tout juste la moyenne dans les matières générales (français, maths, histoire-géographie), les candidats sont quasi assurés d'être sélectionnés. "L'ouverture d'esprit, la capacité à s'insérer dans un groupe ou encore un engagement du candidat dans une association sont pour nous des critères essentiels", note encore cette enseignante, qui observe de près les commentaires des profs sur les dossiers scolaires.

fleche-rouge Notre fiche pour tout savoir sur le DUT techniques de commercialisation.


BTS assistant de gestion PME-PMI

État des lieux

Chaque année, ce BTS attire près de 6.000 étudiants en première année. Parmi eux, seuls 40 % viennent d'un bac techno, essentiellement de la série STMG.

Les clés d'entrée

"Ce BTS est un diplôme assez exigeant, car il explore les aspects administratifs, commerciaux et financiers de l'entreprise, mais il n'est pas difficile pour un bac STMG", explique Stéphane Robert, responsable pédagogique au lycée Jeanne-d'Arc à Rennes (35). Attention tout de même : cette formation impose un rythme soutenu. C'est pourquoi les lycées sélectionnent des candidats dont ils jugent qu'ils ont une bonne capacité de travail. "Les commentaires des enseignants dans le dossier scolaire sont décisifs", précise cet enseignant, qui apprécie les candidats ayant réfléchi à ce que ce diplôme peut leur apporter, avant une entrée dans la vie active ou, plus souvent, avant une poursuite d'études vers une licence pro ou une école de commerce.

fleche-rouge Notre fiche pour tout savoir sur le BTS assistant de gestion PME-PMI.


BTS commerce international

État des lieux

Sur un total de 3.900 étudiants en première année, ce diplôme est l'un des rares BTS à compter moins de la moitié de bacheliers technologiques (47 %). Trop sélectif pour les bacs techno ? À voir...

Les clés d'entrée

La série de bac n'est pas un critère de sélection pour l'entrée en STS (section de techniciens supérieurs) commerce international. "Ce qui nous importe avant tout, c'est qu'un candidat maîtrise au moins deux langues étrangères", prévient Cécile Coupel, directrice des études au lycée Saint-Félix à Nantes (44).

Pour un bac STMG, une moyenne minimale de 12/20 en langues est exigée, à l'écrit comme à l'oral. Pour vérifier le niveau des futurs étudiants, la plupart des lycées font passer des entretiens en anglais, en espagnol ou en allemand, en plus de l'examen du dossier scolaire et de la lettre de motivation. "Nous apprécions aussi que les lycéens se déplacent à nos journées portes ouvertes pour rencontrer les enseignants et les anciens élèves. C'est une preuve d'intérêt pour la formation et les métiers auxquels elle prépare", souligne cette enseignante.

fleche-rouge Notre fiche pour tout savoir sur le BTS commerce international.

À consulter aussi

fleche-rouge Chat spécial BTS-DUT : l'Etudiant répond à vos questions.

Choisir son BTS ou son DUT
Toutes nos fiches BTS.
Toutes nos fichees DUT.
Notre dossier "Bien choisir son BTS ou son DUT".
Le palmarès des BTS : le taux de réussite par académie.

Postuler en BTS-DUT
Test : êtes-vous fait pour un BTS ?
- Test : êtes-vous fait pour un DUT ?
BTS-DUT : des candidatures passées au crible.
APB : les astuces pour postuler en BTS-DUT.

Sur letudiant TV
Vidéo : ils sont étudiants en BTS et racontent.
Vidéo : ils sont étudiants en DUT et racontent.

Articles les plus lus

A la Une BTS/DUT

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !