Quelle réussite pour les bacheliers technos dans les filières professionnelles courtes ?

Par Bruno Magliulo, publié le 07 Mai 2013
3 min

Un bac technologique est-il plutôt synonyme de réussite ou d’échec en filière professionnelle courte ? Nos pistes de réflexion, extraites du guide Que faire avec un bac technologique ?, de Bruno Magliulo, aux éditions l’Etudiant.

Le degré de réussite des bacheliers technologiques et généraux dans les diverses filières d'enseignement supérieur se révèle plus ou moins élevé : tandis que le bac général permet généralement un large choix de formations, le bac technologique, lui, génère des élèves à l'aise dans les cursus courts.

Les bacheliers généraux réussissent partout...

Il est frappant de constater que les bacheliers généraux sont majoritaires à réussir dans tous les premiers cycles des études supérieures, que ceux-ci soient courts ou longs, que ce soit à l'université, en classe prépa ou dans les formations courtes. Autrement dit, les bacheliers généraux ont souvent l'embarras du choix.


... alors que les technos sont meilleurs dans les filières courtes

Les bacheliers technologiques sont à peine un quart à parvenir à se doter d'une licence. Ils ne représentent que 5% des admis en classe préparatoire et ne sont qu'une petite poignée à parvenir à réussir à un concours d'entrée dans une grande école à recrutement niveau bac.

Ils ont donc pour la plupart beaucoup de mal à réussir dans les filières supérieures longues, alors que les choses se passent nettement mieux dans les filières supérieures professionnelles courtes : plus de deux tiers d'entre eux parviennent à se doter d'un BTS et d'un DUT.

Sauf cas particulier, les bacheliers technologiques ont donc fortement intérêt à se concentrer sur les filières supérieures professionnelles courtes. Encore faut-il que les portes leur soient largement ouvertes !

Une logique d'orientation

Il est logique d'inciter les bacheliers technos à s'orienter vers les filières où ils réussissent le mieux. Ils ont donc tout intérêt à demander les filières professionnelles courtes dans leurs premiers vœux. Ce conseil est d'autant plus judicieux que non seulement ils y réussissent très convenablement, mais que rien ne leur interdit ensuite de rebondir vers des études plus longues.

En savoir plus

L’orientation après un bac techno
Tous nos tests d'orientation gratuits 
Tous nos tests métiers gratuits 
Les études par secteur 
Les métiers par secteur 
Tous les concours de la fonction publique hospitalière
Les salons de l'Etudiant 

Les filières possibles après un bac techno
Test : êtes-vous fait pour des études à l'université ?
Ingénieurs : où sont les femmes ?
Classement des universités : les taux d'insertion professionnelle, filière par filière
Témoignage : le DUT, selon Emeline, étudiante en DUT carrières sociales
Vidéo : ils sont en DUT
Les DUT qui plaisent aux employeurs
Oser la prépa : pour tous ?
Tchat : classes prépas : l'Etudiant a répondu à vos questions sur les CPGE

Articles les plus lus

A la Une BTS/DUT

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !