1. Business schools : les valeurs au cœur du choix des étudiants?
Décryptage

Business schools : les valeurs au cœur du choix des étudiants?

Envoyer cet article à un ami
Choisir son école de commerce en fonction des valeurs qu'elle met en avant, une tendance qui prend de l'ampleur chez les étudiants. // © Rawpixel.com/AdobeStock
Choisir son école de commerce en fonction des valeurs qu'elle met en avant, une tendance qui prend de l'ampleur chez les étudiants. // © Rawpixel.com/AdobeStock

Entre les enjeux climatiques, la RSE ou encore l’éthique, la question des valeurs est au centre des préoccupations des écoles de commerce. Elles rivalisent d’ingéniosité pour prôner des valeurs parfois à la mode pour séduire davantage d’étudiants et imposer leur marque. Mais au-delà de l’image, comment les écoles de commerce traduisent leurs valeurs ?

Paix économique, RSE, ouverture sociale, engagement… les écoles de commerce savent bien mettre en lumière les valeurs qui leurs sont chères. Passer les principes institutionnels, elles se doivent néanmoins de les rendre concrètes pour attirer des étudiants.

Côté école : une démarche éthique

Grenoble Ecole de Management a fait de la paix économique son cheval de bataille. Depuis 2013, elle souhaite passer d’une "business school" à une "school for business and society", affirme Loïck Roche son directeur général. L’école a notamment créé une chaire sur la thématique, occupée par Dominique Steiler.

Ce dernier a aussi intégré le comité exécutif de l’école pour garantir la trajectoire de l’école vers la paix économique, axe qui figure dans la stratégie de l'institution. "L’école doit penser la façon de transmettre des connaissances aux étudiants pour faire changer leurs comportements."

Lire aussi : Une rentrée sous le signe du climat à l'EDHEC

Côté étudiant : donner du sens à sa formation

Alexis Viallon est étudiant en deuxième année à GEM et président d’Impact, association étudiante de développement durable. Pour lui, "la question des valeurs a été centrale dans le choix d’école" car le métier qu’il souhaite faire concerne la finance responsable et éthique. "Je voulais donner du sens à ce que je fais. Les écoles de commerce ayant une image d’Epinal de requin, il me tenait à cœur de mettre du sens dans mon action."

Selon lui, les écoles de commerce sont assez comparables au niveau des enseignements. Aussi, c’est surtout la plus-value qu’elles peuvent apporter qui fait la différence. "Je savais que GEM était proche de mes valeurs et qu’elle mettait concrètement en place des choses. Je connaissais déjà l’association Impact, et cela a été moteur dans mon choix d’école."

Des missions engageantes et responsables : l'exemple d'Humacité

Pour le groupe Excelia, à la Rochelle, le respect, l’engagement et la responsabilité ; l’ouverture au monde et l’esprit d’équipe sont les valeurs qui irriguent l'ensemble de l'institution. "Ces valeurs structurent la mission, les axes de développement et les programmes de l’école", estime Bruno Neil, son directeur.

Lire aussi : Enzo a choisi Skema-Sophia-Antipolis pour la richesse de sa vie associative

Cela se traduit notamment par un positionnement clair de l’école sur l’ouverture aux autres et au monde. Elle propose ainsi une mission de trois ou quatre mois, obligatoire pour les étudiants à partir de la 2e année, appelée Humacité, qui fait sa fierté. "Les étudiants mènent un projet personnel à caractère social, humanitaire ou solidaire, en France ou à l’étranger. Cette mission leur permet de porter des valeurs humaines fortes et de gagner en maturité".

Le programme Humacité mis en place par Excelia permet aux étudiants de mener un projet humanitaire ou social en France ou à l'étranger.  // © Excelia
Le programme Humacité mis en place par Excelia permet aux étudiants de mener un projet humanitaire ou social en France ou à l'étranger. // © Excelia

Mérédith Dubief, étudiante en 4e année à La Rochelle Business School (groupe Excelia), a passé trois mois en Thaïlande dans un centre pour enfants handicapés. "J’ai notamment choisi La Rochelle pour cette mission parce que je voulais repousser mes limites. Je me suis sentie grandie après cette expérience."

La jeune femme conseille aux futurs candidats à l'intégration d'une business school de bien regarder les valeurs prônées par les écoles visées. "Le tour de France que j'ai réalisé pendant mes oraux d'admission a été décisif. Etre en contact avec les étudiants, la ville et les établissements permet de faire son choix en ayant un regard différent sur les établissements.

Comment transmettre ses valeurs ? L'exemple d'Inside Audencia

Audencia, de son côté, a mis en place "Inside Audencia", un dispositif qui permet à 60 ou 70 élèves de prépa de toute la France de découvrir l’école. Pendant quelques jours, ces préparationnaires viennent passer par petits groupes quelques jours au sein de l’école nantaise.

C’est de cette manière qu’Isalyne Ansion a découvert l'école qu'elle a intégrée en cette rentrée. "J’ai pu rencontrer des étudiants, découvrir leur vie à l’école et assister à certains cours. Je me suis ainsi rendu compte que l’école était tournée vers l’innovation et de nouveaux partenariats novateurs. J’ai eu le sentiment d’être dans une école vraiment audacieuse", explique-t-elle. "J’ai choisi Audencia pour ses valeurs. Les classements sont importants mais l’esprit de l’école aussi, c’est ce qui a été déterminant pour moi."

Lire aussi : Emploi : opération séduction sur le triathlon Audencia-La Baule

Et effectivement pour Nicolas Arnaud, directeur des programmes d'Audencia, "il y a les valeurs institutionnelles, véhiculées par l’établissement, et celles que ressentent les étudiants une fois intégrés". A Audencia, "ils évoquent l’engagement, la solidarité, le sentiment d’être une grande famille et dans une grande école à taille humaine".

Mettre du sens dans son leadership

La quête de sens fait partie des préoccupations d'HEC Paris qui a organisé un séminaire intitulé "Sens et Leadership" cet été pour ses étudiants de L3 (première année du programme grande école). L’objectif ? Les sensibiliser aux enjeux du sens dans l’entreprise et les inviter à une réflexion personnelle sur ce thème.

"L’école fait de la quête du sens demandée par nos élèves une priorité stratégique. Elle s’est notamment traduite par ce séminaire proposé avant leur intégration sur le campus pour réfléchir sur leur authenticité, leur leadership", indique Eloïc Peyrache, doyen des programmes d’HEC.

La plupart des écoles n’hésitent pas aussi à réaliser des "focus groupes" auprès des nouveaux étudiants pour comprendre leurs choix et leur chemin d’intégration du candidat vers l’étudiant. Une manière d’affiner encore leur communication autour des valeurs et d’améliorer l’accueil des candidats et des futurs étudiants.