CES BONNES RAISONS DE S’ORIENTER VERS LE DIGITAL POUR RÉUSSIR

publié le 30 Novembre 2020
6 min

L’année 2020 pourrait avoir raison de nous : le confinement, c’est dur, et nombreuses sont les industries désormais en transition. Et si certains s’inquiètent de l’avenir du marché français, il est sûr aussi que nous entrons dans une nouvelle ère des métiers numériques. L’explosion du digital et sa surexposition, cette année, ont ouvert les portes de nouveaux modèles économiques tout aussi propices à l’embauche. Focus sur nos arguments prouvant qu’une carrière 2.0 est à envisager dès maintenant.

Le digital rythme nos vies : il nous réveille, berce, connecte, instruit et challenge plus que jamais. La pandémie mondiale actuelle n’a fait qu’accentuer le pouvoir du numérique sur nos vies. Et pour cause : confinement oblige, il faut adapter nos méthodes de travail, de consommation et de communication. Qu’il s’agisse d’une vitrine virtuelle pour un commerce de bouche, d’une boutique, d’une prestation ou d’un service en ligne, le digital est incontournable pour voir notre société se développer et notre économie se pérenniser. Et puisqu’il est temps pour nous de décider quelle filière professionnelle suivre, l’industrie du numérique est à considérer. Oui, mais… Travailler dans le digital ne signifie pas que l’on doive forcément devenir « informaticien ». Bien au contraire, des enseignements supérieurs proposent des cursus très divers et passionnants. Ils n’attendent que nous.

Digital un jour, digital toujours ?

Prenons l’exemple de Zoom, une plateforme inconnue au bataillon il y a encore un an qui s’est imposée comme le premier outil de travail quotidien de multiples entreprises aujourd’hui. La firme s’est spécialisée dans les visio-conférences via son application, disponible sur nos ordinateurs, tablettes et smartphones. Des petits génies qui peuvent témoigner d’une hausse de 635 % et pour qui le succès n’est pas près de s’arrêter : Zoom et ses camarades de classe (soit tous ces business modèles qui viennent faciliter nos vies de confinés) se multiplient chaque jour. Là où nous avons du bol ? Il s’agit de notre génération, nous qui baignons dans le 2,3 voire 4.0 depuis l’enfance. Non seulement, nous sommes en mesure de manier un téléphone portable depuis l’âge du biberon, mais nous pouvons aussi nous vanter d’avoir été formés à l’utilisation quotidienne du digital dans nos vies.

Mais quoi faire ? Optons pour l’IIM !

L’Institut de l’Internet et du Multimédia, une école du Pôle Léonard de Vinci, fait partie de ces établissements proposant des formations dans l’air du temps. La révolution numérique entraîne la naissance de nouveaux métiers, tant l’industrie est porteuse. Le marché du travail change et il nous faut opter pour un enseignement adapté. Développement web, communication digitale, e-business, e-design en passant par l’e-divertissement incluant l’animation 3D, la réalité virtuelle ou encore les jeux vidéo… On ne compte plus les univers professionnels qui en découlent. Et donc les possibilités professionnelles qui sont proposées. L’école IIM s’est imposée comme une opportunité de choix avec des cursus modernes et répondant aux nouvelles demandes de notre société.

En effet, le Pôle Léonard de Vinci s’adresse aux étudiants souhaitant « inventer le monde de demain ». Les trois écoles du groupe y seront ainsi représentées avec l’EMLV, école de commerce, l’ESILV, école d’ingénieurs et l’IIM, Institut de l’Internet et du Multimédia. L’objectif pour le groupe ? Offrir des formations transverses aux élèves, avec la possibilité de choisir un établissement et donc un cursus, tout en travaillant de façon transverse avec des camarades ayant opté pour une autre formation. Le tout dans l’idée d’obtenir un meilleur spectre du marché du travail. L’IIM accompagne depuis 25 ans ses étudiants afin qu’ils définissent leur projet professionnel et soient prêts à débuter leur carrière dès l’obtention de leur diplôme. Variant entre des cours magistraux, des projets de groupe mêlant les écoles du Pôle Léonard de Vinci, des conférences, des stages et des formations en alternance, le groupe se démarque par la diversité des cursus proposés. Tous centrés sur la révolution digitale à l’IIM, ils offrent la possibilité aux étudiants d’acquérir les compétences techniques et personnelles nécessaires à des métiers tels que développeur web, designer, communicant ou même sales manager. Du dessin à la vente, tout est « connecté » et des intervenants professionnels sont à l’écoute des élèves quotidiennement pour les y aider.

Prévu dès 2022 pour l'IIM, un nouveau bâtiment de 6 000 m² imaginé par le Pôle Léonard de Vinci promet près de 6 000 m2 dédiés à la formation aux métiers du digital et ce, aux Jardins de l’Arche Paris-La Défense, à deux pas du futur campus de 18 000 m² qui ouvrira en 2023–2024. Un cadre idéal pour les cursus post-bac et pour les étudiants bien conscients des enjeux du numérique. Première école française de l’Internet et du multimédia, l’ADN de l’IIM repose sur le travail collaboratif liant les trois entités d’enseignement du groupe (EMLV, ESILV, IIM) et son institut de formation continue (ILV), sur le même campus. De la classe préparatoire au Mastère, l’IIM dispose de cursus permettant aux élèves une intégration post-bac, puis une scolarité encadrée jusqu’à leur insertion dans la vie professionnelle. Des diplômes reconnus par l’État et félicités par des acteurs de taille encadrant le campus, comme BNB Paribas, AXA et Groupama.

Animation 3D, développement web, jeux vidéo, création & design ou communication digitale & e-business… Pour découvrir quel métier pourrait être fait pour nous et en savoir plus sur l’établissement, rendez-vous ici.

La révolution numérique est en marche, prenons soin d’en faire partie !

Articles les plus lus

A la Une supérieur

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !