1. Chez Ynov, devenez un(e) professionnel(le) du numérique convoité(e) !
Partenariat

Chez Ynov, devenez un(e) professionnel(le) du numérique convoité(e) !

Envoyer cet article à un ami

Ynov, l’école leader des formations aux métiers du numérique, a fait de la professionnalisation son ADN. Tout au long de leur cursus, les étudiants sont formés à l’acquisition de compétences métiers et challengés sur leur capacité à s’adapter à la vie professionnelle. De quoi booster son employabilité et s’ouvrir grand les portes d’une belle carrière dans le numérique !

Chez Ynov, on ne badine pas avec l’avenir des étudiants ! Ceux qui passent la porte de l’école du numérique peuvent être sûrs d’une chose : tout est mis en œuvre pour qu’ils décrochent un emploi à l’issue de leurs études et, si possible, dans un métier passion qu’ils ont choisi. Plus qu’un projet pédagogique, la professionnalisation est une vocation pour Ynov. « Les métiers auxquels nous formons sont très recherchés des entreprises, qui attendent de nos diplômés qu’ils soient opérationnels immédiatement. Notre action se porte donc dès que possible sur la pratique », explique Roland Sabatier. Pour illustrer son propos, le directeur du Paris Ynov Campus (Nanterre) n’hésite pas à comparer ses étudiants à des sportifs : « Le but est de s’entraîner et, à force de répéter, d’adopter des postures professionnelles automatiques. »

Simuler l’entreprise

Ydays, workshops, alternance… les formations sont jalonnées de temps forts, durant lesquels les étudiants s’impliquent dans des projets intra-filières ou transversaux. « Nous sommes sur un mode projet quasi systématique (80 % des enseignements), avec des projets qui sont encapsulés dans les cours  », décrit le directeur d’Ynov. Lors des Ydays, par exemple, les étudiants de toutes les filières (informatique, marketing audiovisuel, graphisme, etc.) sont invités à collaborer sur des projets communs. « Ce sont eux qui constituent leur propre équipe avec tous les corps de métiers représentés à l’école. Ils reçoivent un brief, avec un budget et une date limite, qu’ils doivent respecter comme s’ils étaient dans des conditions réelles », décrit précise Roland Sabatier. À la clé, les étudiants peuvent obtenir des certifications professionnelles qui viendront encore booster leur attractivité auprès des recruteurs. Autre rendez-vous phare d’Ynov : les workshops, qui ont lieu chaque année sur les six campus simultanément. Le but ? Encourager les élèves à se comporter comme une agence. Regroupés en équipe de 8 à 10 personnes, les étudiants doivent gérer jusqu’à 3 projets à la fois. La finale départage les 6 meilleures équipes de chaque campus, et la note compte dans l’évaluation globale. « Toutes ces initiatives n’ont qu’un seul but : confronter le plus tôt possible les étudiants à la réalité de la vie professionnelle  », insiste le directeur du campus de Nanterre. Quant à l’alternance, elle concerne plus de la moitié des étudiants, soit 65 % de l’effectif, en Bachelor et 90 % des Mastères.

Être précurseur

Côté pro, Ynov entretient des relations privilégiées avec plus de 2 000 entreprises, dont 400 sont actives dans le projet pédagogique, tant pour déléguer des cadres chargés d’animer les cours que pour accueillir des alternants au sein de leur entité. Des échanges qui permettent également de faire évoluer les formations dans un secteur en perpétuelle mutation. « Chaque année, nous organisons des tables rondes où nous réunissons des entreprises du service numérique (ESN) pour discuter des évolutions sur les métiers et connaître les besoins non couverts, soutient [MB1] Roland Sabatier. Autant de raisons qui nous permettent d’être à la pointe dans notre domaine. » [MB1]"soutient" jette un "doute", comme prétend. Je mettrais plutôt "insiste"

Ynov en chiffres-clés
6 campus modernes et connectés dans toute la France
5 Bachelors et 17 Mastères au plus près des attentes des employeurs
3 600 jeunes formés chaque année à des métiers d’avenir