1. Admission en prépa BCPST : les clés de la candidature réussie de Pauline
Témoignage

Admission en prépa BCPST : les clés de la candidature réussie de Pauline

Envoyer cet article à un ami
À l'école vétérinaire Oniris. // © Martial Ruaud
À l'école vétérinaire Oniris. // © Martial Ruaud

Malgré un dossier “moyen” selon elle, Pauline, a été admise en prépa BCPST au lycée Robespierre d’Arras, première étape vers – comme elle l’espère – des études de vétérinaire. Retour sur ce qui l’a finalement emporté dans son dossier.

C'était un rêve d'enfant : embrasser la carrière de vétérinaire. Pauline, lycéenne sérieuse, a donc profité de son année de terminale pour se renseigner sur les cursus menant à ce métier. Les classes préparatoires se sont avérées le meilleur choix. Elle a donc candidaté... et a été admise au lycée Robespierre d'Arras (62), en prépa BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la Terre), malgré un dossier qu'elle jugeait "moyen". Son point fort ? Son sérieux et son envie d'apprendre.

LA CANDIDATURE DE PAULINE

Cliquez  sur le mode "Plein écran" dans la barre ci-dessous pour la voir en plus grand.

L'ANALYSE DE SON DOSSIER

La prépa BCPST au lycée Robespierre

7 % d'admis

Au lycée Robespierre d'Arras (62), la prépa BCPST a attiré, pour la rentrée 2014, 313 candidats. Au total, 43 ont été retenus par le jury d'admission. Pour sélectionner les élèves, les enseignants observent en premier lieu les notes de terminale (premier et deuxième trimestre) et de 1re. Une moyenne est réalisée sur les notes obtenues en mathématiques, physique, SVT (sciences et vie de la Terre), français et anglais. "Nous apprécions que les élèves aient au-dessus de 11 dans les matières scientifiques", note Arnaud Bouffier, professeur de SVT au sein de l'établissement.

Pour tenir compte des disparités de notation entre lycées, la moyenne de classe est analysée, tout comme le rang de l'élève au sein de sa promotion. Les jeunes ayant de très bonnes notes dans les matières scientifiques passent le casting sans souci. À partir de 11-12, le pôle littéraire est observé de plus près. "On va alors regarder les notes de 1re, pour gommer les disparités, dues notamment à un prof qui note plus sévère que d'autres”, constate Arnaud Bouffier.

"Les appréciations peuvent nous permettre de faire remonter un candidat dans notre classement"

Deuxième critère de sélection des candidats : les appréciations. "Pour les dossiers moyens, elles nous permettent de juger du sérieux de l'élève, de son implication et de sa motivation, argumente l'enseignant. Cela peut nous permettre de faire remonter un candidat dans notre classement." Ensuite, les premiers du classement sont intégrés, et ainsi de suite jusqu'à ce que les effectifs de la classe soient atteints.

Le commentaire de Pauline

"Pas très bonne élève au lycée, je n'était pas très confiante"

C'est au moment fatidique de ses choix d'orientation au lycée que Pauline a découvert l'existence des classes préparatoires. "Je n'avais pas d'a priori sur la formation, car je ne la connaissais pas", sourit la jeune fille. Elle se rend alors dans les lycées de sa région (le Nord) pour rencontrer les enseignants et les élèves. "Je voulais surtout que les étudiants me racontent la réalité du terrain. Ils m'ont dit que le cursus était exigeant et difficile, mais qu'il ne fallait surtout pas baisser les bras." Pauline prend aussi conscience que la prépa lui ouvrira un champ des possibles important, bien plus vaste que les seules écoles vétérinaires.

L'année de la terminale, elle inscrit donc ses vœux sur APB (Admission-postbac.fr) : son premier choix se tourne vers le lycée Robespierre d'Arras. Elle sélectionne une deuxième prépa, puis en troisième choix, par "sécurité", opte pour une licence de biologie. "Je n'étais pas très confiante, se remémore-t-elle. Je n'étais pas une très bonne élève au lycée et je pensais vraiment que le jury se tournerait vers des élèves ayant un meilleur niveau."

La jeune fille obtient finalement une place au lycée Robespierre et devient interne pour éviter de passer ses journées dans les transports. "Hazebrouck, ma ville d'origine, est un peu loin de tout, sourit Pauline. L'internat était pour moi la meilleure solution."

L'avis du jury

"Pas de gros points faibles et de bonnes appréciations"

Avec des notes situées entre 11 et 12 dans les matières scientifiques, Pauline est une élève au niveau qualifié de "moyen" au lycée. Pas de grandes forces mais aussi et surtout pas de gros points faibles. Un atout majeur pour intégrer une prépa. "On voit sur son dossier qu'elle n'a aucune lacune en sciences, constate Arnaud Bouffier. Elle est dans la première moitié de sa classe dans toutes les matières." Côté pôle littéraire, là aussi, la régularité transparaît dans les notes, avec des résultats homogènes en anglais et avec un excellent résultat à l'oral du bac de français (18/20).

Troisième point positif pour son enseignant et non des moindres : les appréciations de terminale décrivent toutes Pauline comme une élève sérieuse et travailleuse. "On sent que c'est une jeune qui a un bon esprit, avoue le professeur. Pour réussir en classe prépa, c'est essentiel : il faut être prêt à travailler et à écouter. C'est tout à fait le cas pour Pauline."

Aujourd'hui, avec une moyenne de 11, elle occupe la 14e place de la classe (sur 43 élèves). "Il faut avoir en tête que chaque choix s'apparente à un pari, concède Arnaud Bouffier. Il arrive très souvent à des jeunes d'être très justes au lycée puis, une fois arrivés en prépa, ils trouvent leur rythme et se révèlent. Mais l'inverse peut également se vérifier..."

Retour au sommaire

Admission en classe prépa : 6 candidatures passées au crible

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Réussir sa candidature pour entrer en filière sélective", par Séverine Maestri.

 

Sommaire du dossier
Retour au dossier Admission en prépa ECS : les clés de la candidature réussie d’Adam Admission en prépa économie-gestion (ENS Cachan D2) : les clés de la candidature réussie de Dylan Admission en prépa BCPST : les clés de la candidature réussie de Pauline Admission en prépa MPSI : les clés de la candidature réussie d’Ugo Admission en hypokhâgne : les clés de la candidature réussie de Sébastien Admission en prépa lettres supérieures A/L : les clés de la candidature réussie de Xavier