1. Supérieur
  2. Prépas
  3. Classes prépas : 6 alternatives à la CPGE “classique”
  4. Prépas pour bacs pro : une nouvelle voie de réussite
Boîte à outils

Prépas pour bacs pro : une nouvelle voie de réussite

Envoyer cet article à un ami

Des prépas adaptées à chaque profil et menant aux mêmes écoles que les CPGE plus “classiques”, cela existe. Découvrez à travers les témoignages d’élèves et d’enseignants ces prépas pas comme les autres – de proximité, en partenariat avec la fac, pour les bacs techno, les bacs pro… – où la pression est moins forte et la réussite au rendez-vous.

Les classes réservées aux bacs pro, encore récentes et peu nombreuses, sont prometteuses. Comme celle du lycée René-Cassin de Strasbourg (67).

“Après mon bac pro commerce effectué en alternance, j’ai dû réapprendre à travailler chez moi, à rendre des devoirs et à suivre beaucoup d’heures de cours. Mais je ne regrette pas mon choix. C’est très gratifiant, et puis cela m’ouvre des portes !” raconte Anna-Malika, 23 ans.

Avec 10 autres camarades, la jeune femme fait partie de la première promotion de la prépa destinée aux élèves de bac professionnel. Une initiative expérimentale, lancée à la rentrée 2009, par le lycée René-Cassin de Strasbourg (67).

"Une chance que je pouvais pas refuser”


Anna-Malika bénéficie d’un environnement privilégié, tant au plan de la vie quotidienne (possibilités d’hébergement par le CROUS) que de l’accompagnement scolaire (accès aux labos de langues et au centre de documentation de l’EM Strasbourg) ou professionnel (parrainage par Alcatel-Lucent). “Cette prépa était une chance que je ne pouvais pas refuser !” s’enthousiasme l’étudiante, qui a dû toutefois apprendre une seconde langue à son arrivée, tout en suivant des cours de management, de marketing, de droit, d’analyse financière, d’économie et de philosophie (matière nouvelle pour elle).

Le recrutement de la prépa est national, auprès de bacheliers pro du secteur tertiaire (secrétariat, compta, vente, hôtellerie…). “Bien sûr, on attend un niveau scolaire correct, mais c’est la motivation de l’élève qui prime”, souligne Catherine Martz, proviseure adjointe. Et les 28 nouveaux élèves retenus à la rentrée 2011 peuvent être rassurés. “S’ils sont en trop grande difficulté, on leur assure une place en BTS à la fin de la première année”, poursuit-elle.

Une expérience en plus à vendre aux écoles


Anna-Malika, elle, s’apprête à passer les concours dans quelques mois. “La troisième année de prépa est fusionnée avec la deuxième année de prépa ECT [prépa économique et commerciale option techno], car au final, les élèves passent les mêmes concours d’admission en école de management”, explique la proviseure adjointe, qui ne se fait pas de souci pour la poursuite d’études de ses élèves : “L’expérience professionnelle des bacs pro constitue un point fort pour l’entretien d’admission en école de management.

Face aux jurys souvent confrontés à des profils un peu “formatés”, ces nouveaux préparationnaires amèneront un peu d’air frais !


Où sont proposées les prépas bacs pro ?
- Deux prépas pour les bacs pro tertiaires : au lycée René-Cassin de Strasbourg (67) et au lycée Jean-Perrin de Marseille (13).
- Une prépa pour les bacs pro industriels : au lycée Henri-Parriat de Monceau-les-Mines (71).

Pour aller plus loin : Les recettes de ces classes prépas qui mènent à l'élite / Classement 2020 des meilleures prépas grandes écoles / Bien choisir sa classe préparatoire

Sommaire du dossier
Retour au dossier Prépas de proximité : un bon tremplin à domicile Prépas littéraires : l’horizon s’élargit pour les khâgnes Prépas ECT : pour les bacs techno Prépas pour bacs pro : une nouvelle voie de réussite Prépas ATS : pour les BTS et les DUT