Comment accéder aux écoles d’ingénieurs : zoom sur les classes prépas scientifiques

Par Clément Rocher, publié le 13 Janvier 2022
4 min

Les classes préparatoires scientifiques représentent la voie royale pour intégrer une école d'ingénieurs. Elles sont ouvertes à une grande diversité de profils parmi les bacheliers. L'Etudiant fait le point sur les différentes filières scientifiques.

Bien que les voies d'accès en écoles d'ingénieurs se diversifient, la voie d’intégration la plus fréquente reste les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE). Les élèves de prépas scientifiques représentent près de 40% des nouveaux inscrits dans les écoles d'ingénieurs. La grande majorité des établissements recrutent les élèves de classe préparatoire via les concours communs.

Lire aussi

Quelle classe prépa choisir quand on vise une école d'ingénieurs ?

Chaque classe préparatoire scientifique propose aux élèves pendant deux années intensives à préparer les concours d'entrée aux écoles d'ingénieurs. Accessibles sur la plateforme d'orientation Parcoursup, elles nécessitent un dossier scolaire solide (bulletins de première et de terminale, notes du bac, appréciations des professeurs). Évidemment, le jury sera particulièrement attentif à vos notes dans les matières scientifiques.

Plusieurs filières de classes préparatoires conduisent aux concours des écoles d'ingénieurs.

Six sont orientées vers les domaines des mathématiques, de la physique et de la chimie :

  • la prépa MP (mathématiques et physique)
  • la prépa PC (physique et chimie)
  • la prépa MPI (mathématiques, physique et informatique)
  • la prépa PT (physique et technologie)
  • la prépa PSI (physique et sciences de l'ingénieur)
  • la prépa TSI (technologie et sciences industrielles)
  • la prépa TPC (technologie, physique et chimie)

Lire aussi

Deux filières sont spécialisées dans les sciences du vivant :

  • la prépa BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la Terre)
  • la prépa TB (technologie et biologie)

Quelques CPGE scientifiques accueillent en deuxième année des élèves bénéficiant d'une préparation particulière aux concours des écoles d'ingénieurs les plus sélectives. Ce sont les prépas étoilées : MP*, PC*, PT*, et PSI*. Ces parcours d'excellence organisent un accompagnement renforcé dans l'apprentissage des matières scientifiques pour optimiser leur chance d'intégrer une école prestigieuse telles que l'école Polytechnique, CentraleSupelec ou Mines ParisTech…

Lire aussi

Une diversité de profils

Une grande majorité de ces filières sont accessibles aux élèves ayant préparé un baccalauréat général. Mais pas seulement ! Certaines classes préparatoires scientifiques accueillent également des bacheliers titulaires d'un bac technologique.

La filière TSI est réservée aux bacheliers STI2D et STL (spécialité physique de laboratoire et des procédés industriels). La prépa TPC est destinée aux titulaires du bac technologique STL spécialité SPCL (spécialité sciences physiques et chimiques en laboratoire), mais aussi à ceux qui ont suivi la spécialité biochimie, biologie, biotechnologies. La prépa TB est réservée aux bacheliers STL des deux spécialités et STAV.

Lire aussi

Se préparer aux concours d'entrée aux écoles d'ingénieurs

Le site du SCEI (Service de concours écoles d'ingénieurs) gère l'inscription commune aux différents concours d'entrée dans les écoles d'ingénieurs.

Chaque élève de prépa n'est pas forcément retenu à l'issue des concours d'entrée aux écoles d'ingénieurs. Les résultats sont pris en compte, ainsi que vos vœux d'intégration et le nombre de places offertes dans chaque école. Un tableau disponible sur le site du SCEI récapitule les statistiques d'intégration par filière scientifique, tous concours confondus.

Pour la session 2021, il est indiqué que 27.250 élèves de prépa se sont inscrits à un concours commun (pour un total de 19.079 places). Parmi les candidats, 23.828 ont été déclarés admissibles après avoir réussi les épreuves écrites. Finalement, 17.294 candidats ont fait leur entrée dans un établissement en septembre. Chaque année, plusieurs candidats préfèrent redoubler leur deuxième année de prépa (ce sont les 5/2).

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une prépa

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !