1. CPGE littéraire : tout savoir sur la prépa A/L
Boîte à outils

CPGE littéraire : tout savoir sur la prépa A/L

Envoyer cet article à un ami
Les prépas littéraires permettent de préparer les concours de diverses écoles. // © hilophoto/Fotolia
Les prépas littéraires permettent de préparer les concours de diverses écoles. // © hilophoto/Fotolia

La première année de prépa littéraire est communément appelée hypokhâgne et la deuxième année, khâgne. La filière A/L est la filière lettres classiques, qui prépare, entre autres, aux concours des ENS, de l'École des Chartes, de certaines écoles de commerce et IEP. L'Etudiant fait le point sur ces CPGE.

Quelles spécialités pour intégrer une prépa A/L ?

Tous les bacs généraux sont acceptés dans la prépa A/L (lettres classiques), avec une prédominance des bacs L. Avec la réforme du bac, la CPGE A/L reste ouverte à tous les profils de lycéens, car les lettres, la philosophie, l’histoire-géographie et les langues vivantes figurent dans le tronc commun.

Cependant, certaines spécialités constituent une préparation efficace pour entrer en hypokhâgne, en particulier les suivantes, selon l’Association des Professeurs de Premières et de Lettres Supérieures (APPLS) :
– Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques ;
– Langues, littératures et cultures étrangères ;
– Humanités, littérature et philosophie ;
– Arts (en particulier arts plastiques, cinéma-audiovisuel, histoire des arts, musique ou théâtre) ;
– Littérature, langues et cultures de l'Antiquité.

Découvrez les spécialités du nouveau bac

Quelles sont les principales disciplines enseignées en CPGE A/L ?

La première année (hypokhâgne) est multidisciplinaire. Vous aurez des cours de français, philosophie, histoire, géographie, langues étrangères (deux), langues et cultures de l’Antiquité et parfois une spécialité artistique (cinéma, musique, théâtre…).

À la fin de la première année, vous choisirez entre la khâgne classique (où une langue ancienne est obligatoire) et la khâgne moderne (où les langues anciennes ne sont pas obligatoires). Votre emploi du temps se partagera alors entre un tronc commun toujours pluridisciplinaire et une spécialité : lettres classiques, lettres modernes, cinéma, histoire des arts, théâtre, musique, histoire et géographie, philosophie, langues vivantes.

Combien d’établissements proposent une prépa A/L ?

102 établissements proposent une hypokhâgne A/L. L’Association des Professeurs de Premières et de Lettres Supérieures (APPLS) les a rassemblés et situés sur une carte que vous pouvez consulter ici.

Test : Êtes-vous fait(e) pour une prépa littéraire ?

À quels concours prépare une CPGE A/L ?

Les élèves passent des écrits communs dans le cadre de la Banque d'Épreuves Littéraires (BEL), pilotée par les Écoles Normales Supérieures (ENS). Les écoles accessibles sont extrêmement diverses. Les écoles de commerce et management sont par exemple ouvertes aux khâgneux depuis plus de 20 ans. Selon l'APPLS, 10% de leurs effectifs sont même issus de khâgne.

L'APPLS a listé les concours accessibles à la fin de votre deuxième année (khâgne) :

1) Banque d’Épreuves Littéraires (BEL)
– Écoles normales supérieures (ENS) : Paris-Ulm, Lyon et Paris-Saclay (ex-Cachan), comme fonctionnaire-stagiaire (rémunéré) ou comme étudiant
École des Chartes : métiers du patrimoine – archives, bibliothèques, musées – (pour les khâgneux classiques ayant suivi une option spécifique).
Écoles de la BCE, une vingtaine d’écoles de commerce et management : HEC Paris, ESSEC Business School, ESCP Business School, emlyon business school, EDHEC, AUDENCIA, Grenoble EM, etc.
Ecoles de la banque commune ECRICOME d'entrée aux écoles de management : EM Strasbourg, KEDGE Business School, NEOMA Business School et Rennes School of Business
ISMaPP : école de management public
CELSA : école de communication et des médias
Université Paris-Dauphine : grand établissement en économie, sciences sociales, management public et privé et journalisme
ESIT et ISIT : écoles de traduction
École du Louvre : métiers du patrimoine et de l'histoire des arts (pour les spécialistes d'histoire des arts)
– IEP d'Aix-en-Provence, Lille et Lyon
École spéciale militaire de Saint-Cyr : école des officiers de l'armée de terre (pour les khâgneux modernes spécialistes de lettres modernes, langues vivantes et histoire-géographie).

2) Écoles à concours spécifique
– IEP de Bordeaux et Saint-Germain-en-Laye
– École des Chartes : métiers du patrimoine -archives, bibliothèques, musées- (pour les khâgneux classiques ayant suivi une option spécifique).