Quelles sont les options hormis les grandes écoles ?

Par Thomas Fourquet, publié le 07 May 2013
3 min

Il y a une vie en dehors des grandes écoles ! Et il est possible de réussir ses études sans passer par là. Conseils extraits du guide Que faire avec un bac S ?, de Thomas Fourquet, aux éditions l'Étudiant.

Le prestige des grandes écoles, s'il est justifié par leur excellent taux d'insertion professionnelle et la qualité de l'enseignement délivré, ne doit pas faire oublier qu'il est tout à fait possible de réussir à l'université !
Que faire avec un bac S

Recherche : l'université fait concurrence aux grandes écoles

Il existe désormais des grandes écoles dans l'ensemble des domaines professionnels, et celles-ci comportent leurs propres départements de recherche.

Si vous souhaitez vous engager dans cette voie, des écoles comme Polytechnique bénéficient de moyens importants et pratiquent une recherche de pointe. Cependant, ces cursus, au sein des écoles d'ingénieurs comme des écoles de commerce, attirent une minorité d'élèves. L'université est traditionnellement, en France, la voie la plus naturelle pour la recherche.

Ainsi Dimitri, qui se destine à la recherche en biologie végétale, a d'abord envisagé de s'inscrire en prépa BCPST, avant de constater qu'aucune école n'offrait de formations dans cette discipline. Il est aujourd'hui en master 1 de biochimie à l'université François-Rabelais de Tours.

Son choix est compréhensible : Anne Aubert, professeur de biologie à l'université de La Rochelle, rappelle que "l'innovation vient de l'université, qui en France conduit l'essentiel de la recherche". Les co-habilitations de masters qui se développent entre les universités et les grandes écoles (le diplôme portant mention des deux établissements) montrent du reste que les deux univers ne sont pas étanches.

Des établissements d'un niveau disparate

Plus de 80 écoles de management, plus de 200 écoles d'ingénieurs : le monde des grandes écoles est divers, et même disparate. Si les plus grandes (Polytechnique, HEC, ENA...) en sont les porte-drapeaux, n'oubliez pas qu'à l'autre bout de l'échelle, il existe un grand nombre d'écoles de réputation plus modeste, auxquelles les meilleures formations universitaires d'ingénieurs ou de management n'ont rien à envier. Il faut donc penser avant tout à la réputation au moment de choisir : si une école n'est pas connue des étudiants, des professeurs, il y a des risques qu'elle ne le soit pas non plus des recruteurs !

Les IAE (Instituts d'administration des entreprises) ou les MIAGE (méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises), formations universitaires, délivrent ainsi des formations très appréciées des entreprises, pour un coût bien inférieur. Certes, l'idée que les grandes écoles représentent l'élite de l'enseignement supérieur est très enracinée en France. Cependant, elle n'est pas partagée à l'international, les grandes écoles étant une spécificité française. Si vous souhaitez travailler à l'étranger, une formation universitaire ne constitue en aucun cas un handicap.

En savoir plus

Les écoles d'ingénieurs
Le classement des écoles d'ingénieurs après bac+2
Êtes-vous fait pour des études d’ingénieur ?
La vraie vie des ingénieurs
Ingénieurs : où sont les femmes ?
Vidéo : entretien de recrutement pour les ingénieurs, les conseils d'un pro

Les prépas
Palmarès : consultez le classement des prépas
Oser la prépa : pour tous ?
Réussir sa prépa avec le blog d'Éric Cobast
Vidéo : la prépa selon Eléonore, élève en khâgne
Vidéo : la prépa selon Théotime, en maths spé
Tchat : classes prépas : l'Etudiant a répondu à vos questions sur les CPGE

Articles les plus lus

A la Une prépa

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !