1. Prépas à la fac : quels débouchés ?
Décryptage

Prépas à la fac : quels débouchés ?

Envoyer cet article à un ami

Les prépas à la fac se multiplient. Comment fonctionnent-elles ? A quels concours préparent-elles et avec quelles chances de réussite ? L’Etudiant fait le point.

Les prépas à la fac permettent d'intégrer des écoles d'ingénieurs, de commerce ou des IEP.

 
1ère formule : sélection à l'entrée, puis le concours

 
Pour les scientifiques, les prépas concours à l’université préparent au concours CCP-L2 (concours communs polytechniques) qui réunit 33 établissements, ou au concours B des écoles d’agronomie.

Dans les universités de  Bretagne-Sud ou de Marne-La-Vallée, les classes prépas économiques permettent d'accéder aux écoles de commerce.

La prépa Sciences Po de l'université de Rouen, tout comme celles de Marne-La-Vallée, Nancy, Montpellier 3 ou Lille 3 permettent d'accéder aux IEP de région - Sciences Po Paris ayant fermé son recrutement à bac +1. La prépa de l'université de Poitiers vise avant tout l'IEP de Paris, pour une entrée en master. Toutes ces formations constituent aussi de bons entrainements aux concours des écoles de journalisme ou du Celsa.

 
2ème formule : un concours après le bac, puis un contrôle continu

 
Les prépas PEIP (parcours des écoles d’ingénieurs Polytech) s'intègrent sur concours, l'année du bac. Les élèves de terminale passent le concours GEIPI-Polytech. S’ils le réussissent, ils intègrent le PEIP auquel ils ont candidaté. A la fin des deux ans de contrôle continu, les étudiants peuvent intégrer l’une des 12 écoles Polytech, sans repasser de concours.
 
Sommaire du dossier
Retour au dossier Prépas à la fac : quels débouchés ? Prépas à la fac : pour quels étudiants ? Prépas à la fac : pourquoi tenter sa chance ? Zoom sur la prépa écoles de commerce de l’université Bretagne-Sud Zoom sur la prépa Sciences po de l’université de Rouen