1. Nouveaux débouchés pour les prépas littéraires dès 2011

Nouveaux débouchés pour les prépas littéraires dès 2011

Envoyer cet article à un ami

En 2011 ou en 2012, le concours de normale sup’ devrait se transformer en concours de « fin de khâgne », qui ouvrira les portes des écoles de commerce et de certains IEP.

"L’élargissement des débouchés de la Banque d’épreuves littéraires (BEL) pour les élèves des prépas littéraires sera effectif à la session 2011", a indiqué Valérie Pécresse le 3 septembre 2010.
Les écoles concernées par ce recrutement sont : les écoles de commerce et de management via les concours BCE et Ecricome, les IEP (instituts d'études politiques) de province, l’Institut de management de communication interculturels à Paris (ISIT, Institut catholique de Paris), l’Ecole supérieure d’interprètes et de traducteurs (ESIT, Paris 3), l’Institut supérieur du management public et politique (ISMAPP), l’école des Chartes et le CELSA.
Cet accord sera officiellement signé avec les établissements concernés le 17 septembre 2010. Les écoles de management du concours Ecricome rejoindront la BEL au plus tard en 2012.
La ministre a par ailleurs déclaré que d’autres établissements avaient vocation à rejoindre la BEL, telles que les écoles d’art, de journalisme, de communication, de sciences politiques, voire certains masters universitaires.
Jusqu’à présent, le principal débouché des élèves de khâgne était les ENS (écoles normales supérieures) qui n’offrent que 200 places pour environ 4.000 candidats.

Mathieu Oui
3 septembre 2010
Sommaire du dossier
Retour au dossier Nouveaux débouchés pour les prépas littéraires dès 2011 Concours de fin de khâgne : mode d'emploi pour les IEP, les ESC et autres écoles