1. Une prépa après un bac L : des débouchés diversifiés
Boîte à outils

Une prépa après un bac L : des débouchés diversifiés

Envoyer cet article à un ami

Que faire avec un bac LLes grandes écoles ont des recrutements très réduits. Même si vous estimez que vos chances d'intégrer sont minimes, il ne faut pas pour autant renoncer à faire une classe préparatoire. Ne serait-ce que parce que ces classes permettent de prétendre à de nombreux autres concours. "Nous faisons attention à diversifier les débouchés de nos étudiants. Nous leur rappelons, par exemple, que les écoles de commerce ont ouvert une voie lettres et sciences humaines. Encore trop peu d'étudiants utilisent cette possibilité", souligne Philippe Destable.

Et grâce au système des ECTS et aux équivalences, vous pourrez vous réorienter facilement en cours de route si cela ne vous plaît pas ou poursuivre vos études à l'université si vous n'intégrez pas une grande école.

La possibilité de se réorienter

Par ailleurs, il existe souvent des conventions avec des universités qui permettent d'intégrer les cursus en cours de route. Les préparationnaires issus de Blaise-Pascal peuvent ainsi entrer directement en deuxième année de droit. Il n'existe pas de règle nationale : renseignez-vous auprès des universités qui vous intéressent en vous rendant sur leur site.

Certaines écoles offrent également des passerelles, comme l'ISIT, école de traduction, où il est possible d'entrer sur dossier sur proposition du conseil de classe. Enfin, sachez que Sciences po (les instituts d'études politiques) ou encore les écoles de journalisme sont pleins d'anciens khâgneux.
"La prépa est une excellente formation : c'est très stimulant et cela ouvre des tas d'horizons. C'est vraiment durant ces années que j'ai appris le plus de choses, résume Marina, ancienne élève d'hypokhâgne et de khâgne B/L. Cela permet avant tout d'acquérir une grande capacité de travail, qui est un vrai atout pour la suite."

Des lycées qui préparent mieux à ces débouchés

Dès lors que vous êtes étudiant en khâgne, vous pouvez prétendre à différents concours en plus ou à la place des ENS, mais certains lycées préparent mieux à ces autres débouchés.
Certains lycées ont ainsi intégré la préparation du concours de Sciences po à leur projet d'établissement et obtenu des moyens supplémentaires pour assurer une formation spécifique.

C'est le cas du lycée Auguste-Blanqui (93). "Nous travaillons dans le cadre général de la préparation au concours de l'ENS. Le niveau d'exigence et les exercices restent ceux de ce concours, mais on a ajouté des enseignements supplémentaires. D'une part, les professeurs préparent aux épreuves qui sont différentes. Par exemple, la contraction de texte ou la synthèse de documents sont des exercices que l'on ne fait pas en khâgne, mais qui font partie des concours des IEP, des écoles de commerce ou de journalisme. Dans d'autres lycées, les élèves peuvent suivre les cours de langue des prépas commerciales, pour préparer les épreuves des écoles de commerce. D'autre part, nous proposons des heures d'enseignement supplémentaires qui permettent la consolidation de la culture générale. C'est souvent dans cette matière que tout se joue", ajoute Frank Burbage.

Pour en savoir plus sur…

L’orientation

Tous nos tests d'orientation gratuits 
Les métiers par secteur 
Les salons de l'Etudiant 
Les témoignages par filière

Les BTS et les DUT
Bien choisir son BTS ou son DUT
Les DUT qui plaisent aux employeurs
Témoignage : le DUT, selon Emeline, étudiante en DUT carrières sociales
Que faire après un DUT ?

Les études à la fac
Test : êtes-vous fait pour des études à l'université ?
Réussir ses études à l'université : la vérité sur 15 filières à la fac 
10 bonnes raisons d'oser la fac
Classement des universités : les taux d'insertion professionnelle, filière par filière
Les stages à l'université : ce qui a changé pour les étudiants de licence

Les prépas
Tchat : classes prépas : l'Etudiant a répondu à vos questions sur les CPGE
Palmarès : consultez le classement des prépas
Test : êtes-vous fait pour faire des études en prépa ?
Elles sont étudiantes en prépa littéraire
Témoignage : la prépa selon Eléonore, élève en khâgne

Sommaire du dossier
Retour au dossier Intégrer une prépa après un bac L : les prépas littéraires Quelle prépa après un bac L, à part une prépa littéraire ? Intégrer une prépa après un bac L : les voies aménagées Une prépa après un bac L : peut-on intégrer une hypokhâgne sans avoir fait de latin ou de grec ? Intégrer une prépa après un bac L : c’est quoi, un bon dossier ? Intégrer une prépa après un bac L : quelles sont les qualités requises ? Intégrer une prépa après un bac L : quel rythme, quelle ambiance ? Une prépa après un bac L : des débouchés diversifiés