1. Après un bac S : la BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la Terre), une voie à part

Après un bac S : la BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la Terre), une voie à part

Envoyer cet article à un ami

La filière BCPST se distingue des autres filières par la place qu’elle accorde à la biologie. Extraits du guide Que faire avec un bac S ?, de Thomas Fourquet, aux éditions l'Étudiant.

La BCPST doit être considérée comme une filière à part, car le contenu des enseignements diffère de celui des MP et PC et les concours préparés ne sont pas les mêmes. C'est la biologie qui fait la spécificité de cette filière. Néanmoins, la répartition entre mathématiques, physique-chimie et biologie est équilibrée. Les enseignements se partagent entre sciences de la vie (biologie cellulaire et moléculaire, mécanismes de la reproduction, physiologie) et sciences de la Terre (géologie).

La BCPST est donc la voie royale pour les étudiants qui souhaitent devenir vétérinaires ou ingénieurs agronomes. Plus généralement, "nous accueillons des étudiants qui ont une prédilection pour la biologie, l'environnement, la santé...", explique Jean-François Beaux, professeur en BCPST au lycée Hoche de Versailles.

Les débouchés

Les débouchés de la filière BCPST se regroupent en trois banques d'épreuves. La banque Agro-véto rassemble quatre concours, dont les épreuves sont identiques. Cette banque donne accès à plusieurs types d'écoles d'ingénieurs : les écoles vétérinaires, les écoles d'agronomie (l'agroalimentaire, en particulier la qualité et la sécurité alimentaire, est l'un des principaux débouchés de cette voie) des écoles universitaires d'ingénieurs.

Certaines écoles de chimie (notamment les ENSC de Paris, Lille et Montpellier) ouvrent également quelques places aux élèves issus de BCPST. Le concours G2E regroupe huit écoles d'ingénieurs dans les domaines de la géologie, de l'eau et de l'environnement. Enfin, la banque ENS regroupe les trois Écoles normales supérieures : Paris, Cachan et Lyon.

152103POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Que faire avec un bac S ", par Thomas Fourquet.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Après un bac S : les prépas MPSI, PCSI, PTSI, du plus théorique au plus concret La deuxième année des prépas scientifiques Après un bac S : quelle prépa pour quelle école ? Après un bac S : la BCPST (biologie, chimie, physique et sciences de la Terre), une voie à part Après un bac S : les prépas commerciales et littéraires