1. Dix conseils pour réussir sa prépa scientifique
Boîte à outils

Dix conseils pour réussir sa prépa scientifique

Envoyer cet article à un ami
En 2018, 55.000 étudiants sont passés par une prépa scientifique. // © Adobe Stock/ Angelov
En 2018, 55.000 étudiants sont passés par une prépa scientifique. // © Adobe Stock/ Angelov

Vous voulez intégrer une école d'ingénieurs ou une ENS (école normale supérieure) et vous envisagez une prépa scientifique pour y parvenir. Des professeurs vous donnent les outils pour réussir ces deux années intenses.

En 2018, on comptait 55.000 étudiants en prépa scientifique. Beaucoup d'entre eux se sont engagés dans cette voie sans être vraiment préparés et sans savoir ce qui les attendait sur leur chemin. Pourtant, on ne saute pas d’un avion sans vérifier d’être équipé d’un parachute.

Afin de vous permettre d’y voir plus clair et d’augmenter vos chances de réussite en prépa scientifique, l’Etudiant a rencontré Laurent, professeur de SVT (sciences de la vie et de la Terre), et Frédéric, professeur de français et philosophie en classe préparatoire aux grandes écoles, en filière BCPST (biologie, chimie, physique, sciences de la Terre). Ils vous livrent leurs conseils.

Lire aussi : Qu'est-ce qui vous attend en prépa scientifique ?

Une préparation en amont

Travailler durant toute votre année de terminale permet de vous adapter rapidement au rythme de la prépa. L’organisation et la méthodologie acquises au lycée sont fondamentales. Si vous êtes encore lycéen, ne vous reposez donc pas sur vos facilités.

Les connaissances de première et de terminale, essentiellement dans les matières que vous travaillerez en classe préparatoire scientifique, sont également importantes. Vos cours de mathématiques, de chimie, de physique et de SVT seront indispensables. Équations et logarithmes resteront dans votre esprit encore quelques années supplémentaires.

Faites-vous votre propre opinion !

Renseignez-vous sur les prépas. Vous pouvez participer aux journées d’immersion, par exemple. N'hésitez pas à vous déplacer dans des villes qui vous sont jusqu'à présent inconnues. Votre rentrée en prépa est également l’occasion de prendre votre envol et découvrir de nouveaux horizons.

Lire aussi : Parcoursup : réussir ses inscriptions en classe prépa

Ne vous laissez pas décourager par les idées reçues sur la prépa. Laurent, le professeur de SVT, n’a "jamais vu d’individualisme". "Au contraire, les élèves sont même soudés." Certaines prépas favorisent effectivement le travail en équipe à travers des khôlles et des projets collectifs tout au long de la formation.

Le grand plongeon en prépa

Ne vous mettez pas une pression disproportionnée. Laurent a constaté que "ceux qui réussissent sont ceux qui s’amusent." Les enseignants et les autres étudiants vous aideront à vous sentir à l'aise au fil du temps.

Attention de ne pas arriver la bouche en cœur si vous avez obtenu d'excellents résultats au lycée ou, à l'inverse, ne stressez pas si vous tourniez autour de 12/20 de moyenne générale. "Il n’y a aucune corrélation entre les notes de lycée et celles de prépa", prévient Laurent.

En cours d’année, ne vous laissez pas décourager par la notation qui peut parfois paraître dure. Frédéric conseille de prendre ce résultat "comme un théâtre". Imaginez-vous sur une scène, vous tenez le mauvais rôle mais vous ne devez pas vous laisser impressionner.

Prêt à des sacrifices ?

Préparez-vous probablement à quelques sacrifices. La grande majorité de votre temps devra être consacrée au travail. Vous devrez par conséquent adapter vos loisirs en fonction de votre emploi du temps et mettre de côté certaines activités comme le sport si vous le pratiquez quotidiennement. Mais il est aussi important de relâcher la pression le week-end en passant du temps en compagnie de votre famille et de vos amis.

Lire aussi : Lycée : quelles spécialités choisir pour entrer en prépa scientifique

Ménagez-vous !

Ne négligez pas votre sommeil. Passer vos nuits à rattraper les épisodes de votre série favorite parce que vous révisiez la veille n’a strictement aucun sens. Ce manque de rigueur va vous fatiguer et vous n’arriverez jamais à rester en forme durant votre cursus. Les médecins recommandent de dormir au minimum 7 heures par nuit.

Du travail régulier

Enfin, faites en sorte d’être prêt le jour du concours. La prépa est un marathon : il n’est réussi que s’il est terminé. Alors, gardez à l'esprit que travailler toute l’année est indispensable, car vous ne gagnerez jamais en ne courant que les trois derniers kilomètres.