1. Une prépa pour réussir en école de commerce ?

Une prépa pour réussir en école de commerce ?

Envoyer cet article à un ami

Interrogés par l'Ifop, jeunes et recruteurs donnent leur avis sur les études en école de commerce. Une occasion de constater que les a priori sur ces écoles ont la vie dure.Interroger jeunes et recruteurs sur les études en école de commerce, c'était l'occasion de faire le tri entre idées reçues et véritables freins. Des réponses que commente pour nous Amandine, 22 ans, en deuxième année à l'ESC Grenoble (Ecole supérieure de commerce de Grenoble), admise via le concours Passerelle après son DUT (diplôme universitaire de technologie) information et communication.

C'est un peu la surprise de ce sondage (voir les résultats "côté jeunes" et "côté employeurs") ! Plus personne ou presque n'estime indispensable de passer par une classe préparatoire pour réussir après une école de commerce. Comme 43 % des jeunes sondés, Amandine pense "qu'il y a de la place pour tout le monde". "Pour mon premier long stage prévu dans ma formation actuelle, la responsable m'a recrutée pour la vision globale que j'acquiers en école de commerce, mais aussi parce que j'étais immédiatement opérationnelle grâce à mes deux stages de DUT", détaille la jeune Lilloise. Et d'ajouter : "Si mes camarades de prépa disent qu'ils ne connaissent rien à l'entreprise, j'ai de mon côté souffert d'un handicap dans certaines matières, mais au final les choses s'équilibrent."


Le concours Passerelle

Accessible après un bac + 2 ou un bac + 3, il permet de postuler à 16 ESC (écoles supérieures de commerce). Consultez  le site www.passerelle-esc.com.




Stéphanie Desmond

Sommaire du dossier
Affirmation n°2 : les ESC, ça fait peur Affirmation n° 3 : les études sont trop chères Le sondage du côté des jeunes Le sondage côté employeurs