1. Avez-vous le profil pour une 3e prépa pro ?

Avez-vous le profil pour une 3e prépa pro ?

Envoyer cet article à un ami

Vos résultats scolaires au collège ne sont pas suffisants pour poursuivre des études dans la voie générale ? Vous avez déjà un projet professionnel ? Vous souhaitez en construire un après la 4e ? Une alternative à la classe de 3e ordinaire de collège s’offre à vous : la 3e prépa pro (ex-3e DP6).

La 3e prépa pro, pour qui ?


A la rentrée 2012, la 3e DP6 (découverte professionnelle 6 heures) est devenue 3e prépa pro. Envisagez-la si vous voulez suivre la voie professionnelle après la classe de 3e, parce que vous ne pouvez - ou ne voulez pas - poursuivre vos études au lycée général et technologique, mais que vous ne savez pas précisément ce que vous voulez faire.

Le temps de la découverte


Avec 6 heures de découverte professionnelle par semaine, cette classe vise à vous donner les moyens de construire un projet personnel et scolaire. En visitant des entreprises et en rencontrant des professionnels, vous pourrez confronter l’idée que vous vous faites d’un métier ou d’un secteur avec la réalité. Chaque élève doit explorer au moins deux champs professionnels du domaine industriel et tertiaire. En effectuant des stages en CFA (centres de formation pour apprenti) et en lycées professionnels, vous découvrirez les formations possibles.

La deuxième langue vivante est désormais obligatoire en 3e prépa pro, alors qu’elle ne l’était pas en 3e DP6. Certaines de ces classes, comme celle proposée au lycée Jean Geiler de Kaysersberg à Strasbourg (lire le reportage réalisé début 2012 sur la 3e DP 6 de ce lycée strasbourgeois) par exemple, prévoyaient déjà l’enseignement de deux langues vivantes dans les emplois du temps des 3e DP6.

Le dossier d'inscription


Cette classe est accessible à l’issue de la classe de 4e, sur dossier rempli par la famille après entretien avec le chef d’établissement. C’est une commission départementale qui tranche. "Cette classe est difficile d’accès. Il y a très peu de places. Seules 2 classes de 21 élèves existent pour les 12 collèges du secteur. Et un tiers des places sont déjà prises par les lycées accueillants. Le dossier est lourd à remplir, il faut un entretien avec un conseiller d’orientation. Sur les 23 élèves intéressés, seuls 8 dossiers ont finalement été présentés, avec l’aval des parents d’élèves. Et un seul a été pris", explique Alain Arribard, principal adjoint au collège Berthelot à Montreuil-sous-bois (93).

Implantée dans les lycées professionnels, cette classe ne donne aucune priorité pour entrer en CAP ou en seconde professionnelle dans le même établissement. Ce n’est pas parce que vous suivrez une 3e prépa pro dans un lycée professionnel tourné vers les métiers du secteur tertiaire ou industriel, que vous poursuivrez dans cette voie.
Sommaire du dossier
Retour au dossier Etes-vous fait pour un DIMA ? Avez-vous le profil pour une 3e prépa pro ? Reportage dans une classe de 3e DP6 (devenue 3e prépa pro à la rentrée 2012) : 10 mois pour se reconstruire Alana, en 3e DP6 : "On m’envoyait au fond en me disant que je n’arriverais à rien !" Lucas, en 3e DP6 : "Je n’avais aucune envie de rester au collège !" Reportage dans une classe de DIMA : des grands enfants en costume de pâtissier Mohamed, en DIMA : "Cela ne sert à rien que je joue maintenant et que je galère après" Mamadi, en DIMA : "Si je n’avais pas ces problèmes de dos, cela me plairait" Joris, en DIMA: "Chez moi, je fais des créations en pâtisserie"