Fonction publique : vous pouvez passer les concours plusieurs fois

Par Amélie Petitdemange, publié le 14 Avril 2021
2 min

Pour renforcer les chances de réussite de tous les candidats aux concours, il est désormais possible de se présenter plusieurs fois et sans limite à certains concours et examens de la fonction publique. L’Etudiant fait le point.

Pour accéder à la fonction publique, vos chances sont démultipliées. En effet, un décret paru le 28 mars autorise désormais de se présenter plusieurs aux trois concours de la fonction publique (fonction publique de l’État, territoriale, hospitalière) et à la magistrature de l'ordre judiciaire.

Par exemple, avant la publication de ce décret, si vous étiez candidat à l'un des concours d'accès à l'ENA, vous ne pouviez pas concourir plus de trois fois, ni plus de cinq fois au total à l'ensemble des concours de cette école (concours externe, interne et troisième concours). Vous pouvez maintenant passer le concours autant de fois que vous le voulez.

La limitation du nombre de possibilités d'être candidat aux épreuves d'accès aux cycles préparatoires du concours interne et du troisième concours de l'ENA (qui disparait pour devenir l'Institut du service public en 2022) est également supprimée.

Voici dans les détails les concours concernés par cette suppression :

Pour la fonction publique hospitalière

  • Directeurs d'hôpital ;
  • Directeurs de soins ;
  • Directeurs d'établissements sanitaires, social et médico-social ;
  • Attachés d'administration hospitalière, ainsi qu'aux cycles préparatoires aux concours d'accès à ces corps.

Pour la fonction publique de l’État

  • École nationale d'administration (ENA) et ses cycles préparatoires ;
  • Corps de l'inspection des affaires sociales ;
  • Inspection générale de l'éducation, du sport et de la recherche ;
  • Professeurs d'université de médecine générale et maîtres de conférences de médecine générale ;
  • Ingénieurs des mines, des ponts, des eaux et des forêts ;
  • Administrateurs de l'Insee ;
  • Conseillers des affaires étrangères ;
  • Commissaires de police ;
  • Magistrats de tribunal administratif ou cour administrative d'appel ;
  • Conseillers de chambre régionale des comptes ;
  • Directeurs des services pénitentiaires ;
  • Inspecteurs de santé publique vétérinaire ;
  • Ingénieurs du contrôle de la navigation aérienne ;
  • Ingénieurs des travaux de la météorologie ;
  • Attachés statisticiens de l'Insee ;
  • Contrôleurs des finances publiques ;
  • Inspecteurs des finances publiques.

Pour la magistrature de l'ordre judiciaire

  • L'École nationale de magistrature, au cycle préparatoire au deuxième concours ;
  • Les concours complémentaires de recrutement de magistrats judiciaires de premier et de second grade.

Pour la fonction publique territoriale

  • Administrateurs territoriaux ;
  • Conservateurs territoriaux du patrimoine.

Articles les plus lus

A la Une fonction publique

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !