Classement 2020 des CPGE scientifiques : les prépas franciliennes dans le haut du panier

Par Guillaume Lecompte Boinet, publié le 21 Janvier 2020
4 min

Découvrez notre classement 2020 des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) des cinq filières scientifiques. Cet outil d’orientation vous permettra de choisir la meilleure classe prépa ouvrant la voie aux grandes écoles.

Blaise Pascal, Ginette, Louis-le-Grand, Henri IV, Jean-Baptiste Say ? Ces noms vous disent quelque chose ? Il s’agit des meilleurs lycées de France offrant des classes prépa scientifiques. La voie royale pour entrer à Polytechnique, CentraleSupélec ou à l’École normale supérieure (ENS).

Nous avons établi 5 classements correspondants aux cinq grandes filières scientifiques des classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) : mathématiques-physique (MP), physique-chimie (PC), physique sciences de l’ingénieur (PSI), physique-technologie (PT) et biologie-chimie-physique-sciences de la terre (BCPST). Nous avons classé les CPGE en fonction du taux d’intégration de leurs élèves dans des paniers de grandes écoles d’ingénieurs. À vous de les consulter pour faire votre choix.

Lire aussi

Les Franciliennes en tête

Selon les résultats de notre classement 2020, les meilleures CPGE de France restent en grande majorité franciliennes. Le lycée privé Sainte Geneviève, à Versailles (78), surnommé Ginette, est notamment premier dans les filières PC (pour la troisième année consécutive) et BCPST. Par contre, Ginette recule de la première à la 7e place en MP. Le lycée Blaise Pascal à Orsay (91) a repris la première place qu’il occupait en 2018 dans la filière MP. Et l’établissement parisien Jean-Baptiste Say a confirmé son rang de n°1 en PT qu’il occupait déjà l’année dernière.

Dans ce pré carré parisien, seul le lycée toulousain Pierre-de-Fermat, 3e en 2019, vient s’intercaler à la 2e place dans la filière PSI. Les lycées provinciaux figurent quand même à des rangs très honorables mais bien souvent au-delà de la 10e place.

Lire aussi

Pas de gros bouleversements en tête

Dans l’ensemble, il n’y a pas d’énormes bouleversements dans ces palmarès. Les top 5 de nos classements des prépas scientifiques changent à la marge. À l’exception toutefois de Jean-Baptiste Say (encore lui), qui effectue la "remontada" la plus spectaculaire de nos classements passant de la 17e place en BCPST, l'an dernier, à la seconde place cette année. Ce lycée était 30e en 2015. C’est plutôt au-delà de la 5e place qu’on l’on constate des remontées spectaculaires, à l’image du lycée Vauvenargues d'Aix-en-Provence (13) qui bondit de la 20e à la 7e place en PT.

Attention aux effets statistiques

Il faut cependant pondérer ces classements en fonction du nombre d’élèves intégrés dans les paniers d’écoles avec les effectifs des CPGE. Exemple, le lycée parisien Louis-le-Grand, 4e du classement dans la filière MP, a un effectif total en CPGE de 208 élèves et parvient à en placer 62,5% dans les écoles du panier, soit 130 élèves. Le premier du classement, Blaise Pascal, n’a "que" 48 élèves et affiche un taux de placement de 70,8% avec 34 intégrés. On pourrait faire la même remarque avec le lycée Le Parc à Lyon, 7e du classement BCPST, mais qui intègre trois fois plus d’élèves que le leader de ce palmarès, le Versaillais Ginette.

Articles les plus lus

A la Une supérieur

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !