1. Déçu(e) par la fac : les réorientations en école de commerce
Coaching

Déçu(e) par la fac : les réorientations en école de commerce

Envoyer cet article à un ami
Les écoles de commerce intègrent aussi en milieu de première année. // © plainpicture/Hero Images
Les écoles de commerce intègrent aussi en milieu de première année. // © plainpicture/Hero Images

Étudiants très motivés, vous pouvez passer de la fac en école de commerce à partir du mois de février sans perdre une année.

Certaines écoles de commerce proposent une seconde rentrée, entre février et mars. À l’ESDES, le "fast-track" permet ainsi à une trentaine d’étudiants de suivre la première année du PGE (programme grande école) en six mois, soit 30 heures de cours par semaine, du lundi au samedi, et de conclure par un stage de quatre semaines.

"Les élèves viennent de PACES, de droit, de STAPS, indique Nathalie Bertin-Boussu la directrice des admissions. Sur les salons, nous rencontrions, dès le mois de décembre, des étudiants déçus par leur choix d’orientation. Au lieu de leur proposer de partir à l’étranger, nous avons décidé d’organiser une seconde rentrée."

Lire aussi : 10 bonnes raisons de faire une école de commerce

Les épreuves sont les mêmes que celles du concours Accès, mais organisées directement par l’établissement. Pour l’admission, les jurés vérifient notamment la capacité de travail des candidats, "souvent très motivés", confie la responsable.

Mathilde, titulaire d’un bac ES, est passée d’une licence de traduction à l’ESDES en janvier 2018. Elle a fini 6e de sa promo sur 134.

Parcours à la carte

L’ISTEC propose également une seconde rentrée en PGE ou en Bachelor ; Skema Business School en BBA in global management, intégralement enseigné en anglais. "Sur les 250 étudiants que nous recrutons, 50 intègrent le programme en début d’année", précise Patrice Houdayer, le directeur des programmes, de l’international et de la vie étudiante, qui ne considère toutefois pas la rentrée comme décalée.

Lire aussi : Déçu(e) par la fac ? Il est encore temps de vous réorienter !

"On est sur un système de semestrialisation. Ces étudiants se forment pendant huit semestres, comme ceux entrés en septembre." Par petits groupes, ils suivent alors leur parcours à la carte, en fonction des enseignements choisis, et se mêlent rapidement au reste de la promotion. "Ils retrouvent ici une sorte de dimension humaine qu’ils connaissaient dans l’enseignement secondaire", assure Patrice Houdayer.

Trouvez l'école qui vous convient

Il existe bien d’autres écoles, privées notamment, qui organisent des rentrées décalées. Elles sont généralement présentes sur les salons et forums d’orientation, qui se multiplient à cette période de l’année, et donnent l’occasion de discuter avec d’anciens étudiants qui ont réussi leur réorientation.