1. DUT carrières sociales (CS) option gestion urbaine
Boîte à outils

DUT carrières sociales (CS) option gestion urbaine

Envoyer cet article à un ami

Vingt-quatre spécialités de DUT (diplôme universitaire de technologie) coexistent, certaines comportant plusieurs options. Pour mieux connaître chacune d’elles, consultez nos fiches : pour chaque spécialité, elles précisent le nombre d'IUT qui les proposent, les bacs les plus représentés dans chaque filière, les effectifs et les taux de réussite, le programme des enseignements et leur volume horaire, les débouchés professionnels et poursuites d'études possibles. Source : Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) – Effectifs dans les IUT 2016-2017 (août 2017) - Repères et références statistiques - édition 2017.

OÙ SE FORMER au DUT carrières sociales option gestion urbaine

Cette formation est dispensée dans dix départements d'IUT.
Elle n'est pas proposée en apprentissage.

Ce DUT comporte quatre autres options : animation sociale et socio-culturelle, assistance sociale, éducation spécialisée, services à la personne.

Pour trouver votre futur établissement :
consultez notre annuaire des formations.

LES CHIFFRES CLÉS du DUT carrières sociales option gestion urbaine (toutes options confondues)

- Origine des admis : 56,5 % bac ES, 10,5 % autres bacs technologiques, 10,1 % bac L, 11 % bac S, 7,2 % bac STMG, 3 % bac pro
- Réussite en 2 ans : 
79,1 %
- Effectifs 2015-2016 : 
3 517 

LE PROGRAMME du DUT carrières sociales option gestion urbaine

1re année

Environnement institutionnel : institutions territoriales, nationales et européennes, acteurs de la société civile et organisation, écologie urbaine et environnement. Volume horaire : 90 h au 1er semestre.

Individus et sociétés : diagnostic de territoires, publics et problématiques spécifiques, développement de la personne, analyse de la société, enquête ethnographique. Volume horaire : 150 h au 1er semestre.

Fondements méthodologiques : expression et communication, langues et cultures étrangères, méthodologie de projet et diagnostic, approche budgétaire et comptable. Volume horaire : 90 h au 1er semestre.

Découverte professionnelle : projet personnel et professionnel, urbanisme opérationnel, méthodologie de la monographie. Volume horaire : 70 h au 1er semestre.

Institutions et politiques publiques : politiques territoriales et institutions, droit (principes généraux), économie contemporaine (grands principes et modèles économiques). Volume horaire : 90 h au 2e semestre.

Sociétés, populations et territoires : dynamiques des populations, méthodologie d'enquête, le groupe et ses enjeux, analyse de la société, histoire urbaine. Volume horaire : 130 h au 2e semestre.

Méthodes, techniques et langages : expression et communication, langues et cultures étrangères, initiation à la recherche en sciences humaines et sociales, techniques de traitement de l'information, méthodologie de projet, comptabilité, cartographie et outils d'enquête. Volume horaire : 160 h au 2e semestre.

Pratiques professionnelles : projet personnel et professionnel, analyse des pratiques. Volume horaire : 40 h au 2e semestre.

Stage professionnel : 2 semaines minimum au 2e semestre.

Volume horaire total de la 1re année : 820 h (cours magistraux, TD et TP) + 100 h (projet tutoré).

2e année

Organisation et politiques sectorielles : politiques publiques sectorielles, droit appliqué, politiques économiques contemporaines (les dynamiques de marché). Volume horaire : 100 h au 3e semestre.

Sociétés, populations et publics : politiques culturelles, dynamiques des populations, problématiques économiques et sociales locales. Volume horaire : 90 h au 3e semestre.

Techniques et conception de projets : communication des organisations, langues et cultures étrangères, méthodologie et conduite de projet, gestion, atelier d'aménagement, méthodologie d'enquête et de diagnostic, bureautique. Volume horaire : 180 h au 3e semestre.

Développement professionnel : projet personnel et professionnel, analyse des pratiques professionnelles. Volume horaire : 50 h au 3e semestre.

Acteurs, dynamiques et territoires : organisations politiques, administratives et acteurs, droit spécialisé, éthique et histoire des idées, gestion des collectivités locales. Volume horaire : 120 h au 4e semestre.

Publics et pratiques professionnelles : projet personnel et professionnel, habitats et sociétés – approches spatiales du fait urbain, mémoire, aménagement du territoire, développement économique local. Volume horaire : 110 h au 4e semestre.

Langages et communication professionnelle : communication professionnelle, langues et cultures étrangères, techniques de négociation et de médiation, atelier d'aménagement, approfondissement (gestion urbaine, bureautique). Volume horaire : 150 h au 4e semestre.

Certains des modules présentés ci-dessus sont des modules complémentaires proposés à l'étudiant dans le cadre de l'adaptation de son parcours à son projet personnel et professionnel. Chaque IUT peut proposer d'autres modules complémentaires.

Stage professionnel : 8 semaines minimum au 4e semestre.

Volume horaire total de la 2e année : 800 h (cours magistraux, TD et TP) + 200 h (projet tutoré).

Consulter le programme détaillé :
Le programme pédagogique national du DUT carrières sociales (pdf).

LES DÉBOUCHÉS ET POURSUITES D'ÉTUDES du DUT carrières sociales option gestion urbaine

Les diplômés du DUT carrières sociales option gestion urbaine sont des techniciens spécialisés dans l'intervention territoriale et le développement urbain. Ils sont à l'interface des institutions et des citoyens et mettent en place des projets spécifiques liés à la transformation et au développement des territoires. Leur action intègre et prend en compte les facteurs économiques, humains, sociaux, politiques et environnementaux. Les diplômés exercent dans les métiers du développement territorial urbain, de la lutte contre l'exclusion sociale et du développement durable.

Exemples de métiers : agent(e) de développement local,  médiateur(trice) social(e), coordonnateur(trice) de projet urbain, animateur(trice) de développement territorial.

Consulter nos fiches métiers : secteur social.

Poursuites d'études : licences professionnelles (intervention sociale : insertion et réinsertion sociale, métiers de l'animation sociale, socio-éducative et socioculturelle, gestion des structures sanitaires et sociales...),  L3 (géographie et aménagement, AES...) sur dossier.

Bien choisir son BTS ou son DUTPOUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Bien choisir son BTS ou son DUT", par Christèle Boisseau-Potier.