1. DUT génie biologique option génie de l'environnement
Boîte à outils

DUT génie biologique option génie de l'environnement

Envoyer cet article à un ami

Vingt-quatre spécialités de DUT (diplôme universitaire de technologie) coexistent, certaines comportant plusieurs options. Pour mieux connaître chacune d’elles, consultez nos fiches : pour chaque spécialité, elles précisent le nombre d'IUT qui les proposent, les bacs les plus représentés dans chaque filière, les effectifs et les taux de réussite, le programme des enseignements et leur volume horaire, les débouchés professionnels et poursuites d'études possibles. Source : Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) – Effectifs dans les IUT 2016-2017 (août 2017) - Repères et références statistiques - édition 2017.

OÙ SE FORMER au DUT génie biologique option génie de l'environnement

Cette formation est dispensée dans quinze départements d'IUT parmi lesquels un la propose en apprentissage et un autre en année spéciale.
Ce DUT comporte quatre autres options : agronomie, analyses biologiques et biochimiques (ABB), diététique, industries agroalimentaires et biologiques.

Pour trouver votre futur établissement :
consultez notre annuaire des formations.
pour une formation en alternance (contrat d'apprentissage ou de professionnalisation), consultez notre annuaire de l'alternance.

Les chiffres clés du DUT génie biologique (toutes options confondues)

- Origine des admis : 84,7 % bac S, 13,5 % bac technologique
- Réussite en 2 ans : 71,5 %
- Effectifs 2016-2017 : 6 646

Le programme du DUT génie biologique option génie de l'environnement

1re année

Tronc commun au 1er semestre : bases scientifiques et technologiques (outils mathématiques et informatiques, bases de physique...), sciences chimique et biochimique, sciences du vivant (biologie, physiologie, microbiologie...), communication et conduite de projets (anglais, expression communication, projet personnel et professionnel). Volume horaire : 450 h.

2e semestre : sciences physique, chimique et biochimique, sciences biologiques (microbiologie, immunologie, physiologie...), approfondissement en systématique, mécanique des fluides et électrotechnique, sciences de la Terre, pratique professionnelle, enseignements transversaux (outils statistiques, anglais, expression communication, projet personnel et professionnel). Volume horaire : 510 h.

Volume horaire total de la 1re année : 960 h (cours magistraux, TD et TP) + 150 h (projet tutoré).

2e année

3e semestre : origine, nature et détection des pollutions (microbiologie et chimie de l'environnement, bruit et rayonnements), étude et traitement des pollutions (gestion des déchets, bases du traitement des eaux, analyse des milieux), écologie-écosystèmes et formation générale pour l'entreprise (écologie et surveillance des milieux naturels, analyse de données, informatique appliquée, développement durable, qualité sécurité santé), outils de communication et projets (anglais, expression communication, projet personnel et professionnel). Volume horaire : 500 h.

4e semestre : traitement des pollutions et gestion de l'environnement (bases d'écotoxicologie et risques, compléments de formation en gestion de l'environnement, traitements des déchets, traitement de l'air et des eaux, assainissement, bases d'électrotechnique et automatisme), compléments de formation pour l'entreprise (approfondissement en technologie, anglais, expression communication). Volume horaire : 340 h.

Stage professionnel : 10 semaines minimum.

Volume horaire total de la 2e année : 840 h (cours magistraux, TD et TP) + 150 h (projet tutoré).

Certains des modules présentés ci-dessus sont des modules complémentaires proposés à l'étudiant dans le cadre de l'adaptation de son parcours à son projet personnel et professionnel. Chaque IUT peut proposer d'autres modules complémentaires en fonction des spécificités locales.

Consulter le programme détaillé :
Le programme pédagogique national du DUT génie biologique (pdf).

Les débouchés et poursuites d'études du DUT génie biologique option génie de l'environnement

Le diplômé du DUT génie biologique option génie de l'environnement intervient dans l'analyse, la mesure, la prévention et le traitement des pollutions, ainsi que dans l'étude des systèmes vivants et de leurs interactions avec les milieux naturels ou transformés. Pour analyser les pollutions et mesurer leurs nuisances, il effectue des rélevés et des analyses. Il peut intervenir comme éco-conseiller auprès d'entreprises, collectivités ou associations. Il peut également exercer en laboratoire dans le secteur de la recherche et du développement en traitement des pollutions (eau, air, sol). Dans le domaine du traitement des eaux et des déchets, il contrôle et assure la maintenance des unités d'assainissement et s'intéresse au recyclage et à la valorisation des déchets.

Exemples de métiers : technicien(ne) en analyse de pollution, responsable de réseaux d'assainissement, responsable technique de collecte de déchets, technicien(ne) de la qualité de l'eau.

Consulter nos fiches métiers : secteur environnement.

Poursuites d'études : licences professionnelles (métiers de la protection et de la gestion de l'environnement ; génie des procédés pour l'environnement , qualité, hygiène, sécurité, santé, environnement...), écoles d'ingénieurs sur concours, classe prépa ATS, L3 sciences de la vie sur dossier.

Bien choisir son BTS ou son DUTPOUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Bien choisir son BTS ou son DUT", par Christèle Boisseau-Potier.