1. DUT information communication option publicité
Boîte à outils

DUT information communication option publicité

Envoyer cet article à un ami

Vingt-quatre spécialités de DUT (diplôme universitaire de technologie) coexistent, certaines comportant plusieurs options. Pour mieux connaître chacune d’elles, consultez nos fiches : pour chaque spécialité, elles précisent le nombre d'IUT qui les proposent, les bacs les plus représentés dans chaque filière, les effectifs et les taux de réussite, le programme des enseignements et leur volume horaire, les débouchés professionnels et poursuites d'études possibles. Source : Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) – Effectifs dans les IUT 2016-2017 (août 2017) - Repères et références statistiques - édition 2017.

OÙ SE FORMER au DUT information communication option publicité

Cette formation est dispensée dans sept départements d'IUT parmi lesquels un la propose en année spéciale.
Elle n'est pas proposée en apprentissage.

Ce DUT comporte quatre autres options : communication des organisations, information numérique dans les organisations, journalisme, métiers du livre et du patrimoine.

Pour trouver votre futur établissement :
consultez notre annuaire des formations.

LES CHIFFRES CLÉS du DUT information communication (toutes options confondues)

- Origine des admis : 40 % bac ES, 21,8 % bac L, 25,8 % bac technologique, 9,8% bac S, 2,2 % bac pro
- Réussite en 2 ans : 81,8 %
- Effectifs 2016-2017 : 3 729

LE PROGRAMME du DUT information communication option publicité

1re année

Introduction en expression et langues : expression écrite et orale, anglais et seconde langue. Volume horaire : 85 h au 1er semestre.

Initiation aux sciences humaines et sociales : module d'adaptation, économie générale, sociologie, théories de l'information et de la communication. Volume horaire : 120 h au 1er semestre.

Impulsion professionnelle : projet personnel et professionnel, étude des organisations, initiation à la recherche d'information – intelligence économique, bases informatiques, introduction à la gestion de projet. Volume horaire : 105 h au 1er semestre.

Instauration de méthodes et pratiques : marketing fondamental, stratégie de communication, créativité, communication visuelle, TIC et médias sociaux. Volume horaire : 140 h au 1er semestre.

Développement en expression et langues : expression écrite et orale, anglais et seconde langue. Volume horaire : 90 h au 2e semestre.

Décryptage en sciences humaines et sociales : linguistique et sémiologie, approfondissement en sciences humaines et sociales, culture générale et humanités, culture numérique. Volume horaire : 95 h au 2e semestre.

Déploiement des méthodes et pratiques : communication médias et hors médias, marketing alternatif, création publicitaire, conception rédaction, production et PAO, multimédia et web, culture et tendances publicitaires. Volume horaire : 160 h au 2e semestre.

Découverte professionnelle : projet personnel et professionnel, principes du droit, droit du travail, initiation aux techniques et pratiques (image, son...), gestion de projet. Volume horaire : 85 h au 2e semestre.

Stage découverte : 2 semaines minimum au 2e semestre.

Volume horaire total de la 1re année : 880 h (cours magistraux, TD et TP).

2e année

Progression en expression et langues : expression écrite et orale, anglais et seconde langue. Volume horaire : 85 h au 3e semestre.

Préfiguration professionnelle : projet personnel et professionnel, droit de l'information et de la communication, outils de communication numérique. Volume horaire : 65 h au 2e semestre.

Prolongement des méthodes et pratiques : marketing d'études, webmarketing, gestion d'activités, création publicitaire, conception rédaction, audiovisuel, PAO, web. Volume horaire : 200 h au 3e semestre.

Modules complémentaires préliminaires : management, sociologie du consommateur, communication événementielle, techniques de recherche d'emploi. Volume horaire : 100 h au 3e semestre.

Conclusion en expression et langues : expression – préparation au mémoire de stage, anglais et seconde langue, projet personnel et professionnel. Volume horaire : 65 h au 4e semestre.

Consolidation des méthodes et pratiques : stratégie marketing, marketing direct et relation client, atelier recommandation, atelier créatif. Volume horaire : 125 h au 4e semestre.

Modules complémentaires de continuation : contenu de marque, communication narrative (Storytelling), relations avec un prestataire, stratégie de communication digitale. Volume horaire : 100 h au 4e semestre.

Certains des modules présentés ci-dessus sont des modules complémentaires proposés à l'étudiant dans le cadre de l'adaptation de son parcours à son projet personnel et professionnel. Chaque IUT peut proposer d'autres modules complémentaires.

Stage professionnel : 8 semaines minimum au 4e semestre.

Volume horaire total de la 2e année : 740 h (cours magistraux, TD et TP) + 300 h (projet tutoré).

Consulter le programme détaillé :
Le programme pédagogique national du DUT information communication (pdf).

LES DÉBOUCHÉS ET POURSUITES D'ÉTUDES du DUT information communication option publicité

L'option publicité forme des publicitaires généralistes qui maîtrisent les méthodes et les outils de communication, de marketing et de réalisations publicitaires. Le diplômé exerce en agence-conseil, en régie publicitaire, en service publicité ou directement auprès d'annonceurs. Au début de sa carrière, il occupe plutôt des postes d'assistant, mais avec de l'expérience il peut évoluer vers des postes de chef de publicité, de média planneur ou de responsable marketing.

Exemples de métiers : assistant(e) de publicité d'agence, assistant(e) chef de publicité, assistant(e) marketing.

Consulter nos fiches métiers : secteur marketing-publicité.

Poursuites d'études : licences professionnelles (métiers de la communication : publicité ; événementiel ; métiers du marketing opérationnel...), L3 information et communication sur dossier, certaines écoles spécialisées sur concours.

Bien choisir son BTS ou son DUTPOUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Bien choisir son BTS ou son DUT", par Christèle Boisseau-Potier.