1. Architecture intérieure : quelles formations pour quels débouchés ?
Décryptage

Architecture intérieure : quelles formations pour quels débouchés ?

Envoyer cet article à un ami
L'architecte d'intérieur doit disposer de compétences artistiques mais aussi de la maîtrise des contraintes techniques. // © Naphat Jorjee/iStock
L'architecte d'intérieur doit disposer de compétences artistiques mais aussi de la maîtrise des contraintes techniques. // © Naphat Jorjee/iStock

Les émissions de déco à la télévision et l’attention portée à la décoration des hôtels de prestige contribuent à sa popularité. Tenté ? Le métier d’architecte d’intérieur nécessite une bonne dose de créativité et un savoir technique.

L’architecte d’intérieur aménage des espaces en jouant sur les volumes et les couleurs. Il dessine son projet, dirige les artisans, en fonction des contraintes budgétaires, techniques et légales. Il exerce souvent en indépendant. Il peut aussi travailler pour des agences d’architecture ou des bureaux d’étude spécialisés. Ce métier demande de la créativité et une bonne maîtrise technique.

Lire aussi : Le top 10 des écoles d'architecture d'intérieure

L’école Camondo, l’école Boulle, l’ESAG-Penninghen, l’ENSAD (École nationale supérieure des arts décoratifs) et l’ENSAAMA Olivier-de-Serres, à Paris, sont les plus reconnues, pour leur ancienneté, la qualité de leur diplôme à bac+5, et leurs enseignants. D’autres établissements sont réputés, comme LISAA (Institut supérieur des arts appliqués), présent dans six villes (Rennes, Paris et depuis 2018 la formation a ouvert à Nantes, Strasbourg et Bordeaux), l’École bleue, l’ESAIL (École supérieure d’architecture intérieure de Lyon) ou encore l’ESDAC, école de design à Aix, Marseille, Montpellier, Clermont-Ferrand et Istres ou bien l’Académie Charpentier à Paris.

Certains proposent aussi des formations initiales recrutant au niveau bac, et dont le premier cursus diplômant dure de trois à cinq ans (y compris la classe prépa). S’ajoutent les écoles supérieures d’arts appliqués qui vont jusqu’au DSAA (diplôme supérieur d’arts appliqués), de niveau I et de grade master.

Lire aussi : 109 écoles d'architecture au banc d'essai

Designer ou architecte d’intérieur ?

Architecte d’intérieur et designer sont deux métiers très proches. Les agences recrutent aussi des designers pour travailler sur des projets d’architecture intérieure, dont ceux issus de l’École de design Nantes-Atlantique (44) et de l’école Strate, à Sèvres (92). Les diplômés des écoles d’architecture reconnues par l’État comme l’ENSAPLV et l’ENSAPB (écoles nationales supérieures d’architecture Paris-la-Villette et Paris-Belleville) sont également très prisés. Enfin, le double diplôme de designer-architecte d’intérieur de Camondo, établissement privé couplé avec le musée des Arts décoratifs (MAD) à Paris, est apprécié. Les recruteurs exigent de plus en plus une formation en cinq ans.

Pour choisir votre école, vous pouvez aussi vérifier si l’établissement présente des « plus » : la charte Erasmus+ (qui permet des échanges avec des écoles européennes), l’appartenance à un organisme professionnel ou un titre certifié…

CONSEIL Pensez au DNMADE (diplôme national des métiers d’art et du design) mention espace, matériaux ou numérique. Il se prépare en trois ans.

Rendez-vous sur les salons de L'Etudiant pour rencontrer les établissements