1. Arts : entretiens avec des experts
Interview

Arts : entretiens avec des experts

Envoyer cet article à un ami

Vous rêvez de faire des études artistiques mais vous ne savez pas si vous en avez le niveau ? Vous vous demandez comment se déroulent ces études et surtout quels en sont les débouchés ? Letudiant.fr a rencontré 6 responsables d'écoles d'art, qui répondent à toutes ces questions.Patrick Felices est directeur de Intuit Lab. Cette école privée propose des formations en design et communication visuelle, création publicitaire, design graphique, multimédia. Elle vient d’obtenir la certification au niveau 2 de son titre de concepteur en communication visuelle.

Quelle est la durée des études ?


"Le cursus classique est de un an de prépa suivi de trois ou quatre années de cycle supérieur. La cinquième année se fait en alternance, à raison de trois semaines en agence, une semaine à l’école. C’est nous qui plaçons les étudiants dans les entreprises sous forme de contrats de professionnalisation. A l’issue de la dernière année, plus des trois quarts des étudiants sont embauchés dans l’agence dans laquelle ils ont travaillé. Nous organisons aussi des workshops, en invitant des professionnels de renom qui viennent à l’école pendant une semaine."
 
 

Quel mode de sélection privilégiez-vous ?


"La sélection se fait essentiellement en fin de première année de prépa, sur dossier, avec un entretien devant un jury. Mais nous nous réservons aussi la possibilité d’intégrer des étudiants à n’importe quel niveau : il me paraît important d’intégrer des profils différents, avec des cultures différentes aussi. Des bac + 4 peuvent ainsi entrer directement en cinquième année. Cette année, sur 86 candidats, neuf ont été retenus, venant du secteur de la communication visuelle et du design, des arts appliqués."

Quels sont les débouchés pour vos étudiants ?


"Il y a du travail, là comme ailleurs, pour les "bons". Ils commencent comme assistants d’un directeur artistique ("DA") ou DA juniors. Il y a une vraie demande de gens confirmés en France et à l’international. De nombreuses agences ont des filiales à l’étranger. Elles sollicitent des étudiants aptes à mener à bien des projets internationaux. Notre créativité s’exporte plutôt bien. Il y a cette valeur ajoutée, très appréciée hors de nos frontières, d’un esprit français globalement créatif."


Plus d’infos sur le site de l’école www.ecole-intuit-lab.com. Vous pourrez même y admirer des travaux d’étudiants.


Sommaire du dossier
"On n’a pas un style à 15 ou 16 ans" "Un tiers de nos étudiants partent à l’étranger" "Le statut de free-lance est fréquent dans ces métiers" "Pour réussir, il faut faire preuve de maturité"