Bien choisir sa prépa aux écoles d'art

Par Pauline Bluteau, publié le 21 Avril 2021
6 min

Loin d’être indispensables, les classes préparatoires aux écoles d’art restent un atout majeur aux yeux des étudiants. Publiques ou privées, gratuites ou payantes, diplômantes ou non… Petit aperçu des quelque 300 prépas artistiques qui s’offrent à vous.

Bien que majoritairement privées, coûteuses et sélectives, les prépas artistiques n’ont cessé de se multiplier ces dernières années. D’après la Cour des comptes, il en existe plus de 300 en France, souvent concentrées dans les métropoles comme Paris, Lyon, Lille ou Toulouse.

Résultat : même si elles ne sont pas considérées comme indispensables, deux tiers des étudiants en première année d’école supérieure d’art publique sont issus d’une prépa. Pendant un an, les élèves acquièrent des compétences artistiques aussi bien théoriques que pratiques, travaillent leur orientation et leur culture générale pour se préparer au mieux aux concours des établissements d’art qu’ils ont ciblés. Une tactique qui peut s’avérer payante pour intégrer des formations extrêmement sélectives.

Les prépas privées pour intégrer les écoles d’art

Les prépas privées sont les plus importantes : 11.700 étudiants sont répartis dans les quelque 270 formations propédeutiques, selon les derniers chiffres de la Cour des comptes. La majorité des étudiants ont privilégié les prépas intégrées (première année d’un cursus, considérée comme une année préparatoire dans les écoles). Restent ensuite, 53 prépas aux écoles d’art et 65 prépas aux études d’arts appliqués comme les DNMADE.

Pour y entrer, il faut déjà passer une première sélection (hors Parcoursup). Comme les écoles d’art, les prépas sont assez sélectives mais ouvertes à tous, aussi bien aux bacheliers qu’aux étudiants en réorientation. Parmi les prépas privées les plus connues et celles qui accueillent aussi le plus d’étudiants : Prep’Art et l’Atelier de Sèvres. Environ 85 à 90% des étudiants passés par ces prépas ont intégré une école d’art.

Mais qui dit prépas privées, dit aussi coût financier. Les frais de scolarité varient du simple au double, de 5 à 10.000 euros l’année. Or, ces établissements n’accueillent pas d’élèves boursiers.

Lire aussi

Les classes prépas artistiques publiques

De son côté, l’Association nationale des prépas publiques aux écoles supérieures d’art (Appéa) regroupe 22 classes préparatoires. Les écoles visées sont les 57 écoles supérieures d’art et de design placées sous la tutelle du ministère de la Culture. "Certaines de ces classes proposent également une préparation aux écoles nationales supérieures d’architecture", indique l’Appéa.

Là encore, ces formations sont une sorte de pré-sélection aux écoles d’art : les étudiants doivent souvent présenter un dossier artistique et passer un entretien de motivation. Toutes les demandes se déroulent en dehors de Parcoursup, directement auprès des écoles.

Attention, les classes prépas publiques ont tout de même des frais de scolarité non négligeables qui varient de quelques centaines à quelques milliers d’euros. En revanche, à l’inverse des prépas privées, les prépas publiques permettent d’obtenir le statut d’étudiant et ainsi de pouvoir demander une bourse et un logement Crous.

Lire aussi

Les classes préparatoires aux études supérieures et CPGE

D’autres classes prépas sont quant à elles sous la tutelle du ministère de l’Éducation nationale et peuvent être une bonne alternative aux prépas publiques et privées.

Parmi elles, les CPES-CAAP, autrement dit, les classes préparatoires aux études supérieures – classes d’approfondissement en arts plastiques. Ces formations d’un an se déroulent dans des lycées publics et sont toutes entièrement gratuites, à l’exception d’une prépa privée à Lyon dont le coût s’élève à 2.285 euros.

Autre formule possible : les CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles). Il en existe cinq préparant le concours d’entrée au département d'études et de recherche en design de l’École normale supérieure Paris-Saclay. Là encore, les prépas sont gratuites mais se déroulent sur deux ans. Les étudiants peuvent également passer d’autres concours aux écoles d’art et arts appliqués.

Ces 18 formations sont accessibles via Parcoursup où la sélection reste rude : en moyenne, seuls 37% des candidats reçoivent une proposition d’admission. À savoir également, ces prépas permettent d’obtenir des ECTS, des crédits qui valident votre niveau d’études. Ainsi, en dehors des écoles d’art, vous pouvez directement intégrer une deuxième année de licence d’art après votre prépa.

Lire aussi

Les stages dès le lycée

Enfin, pour préparer votre entrée en école d’art dès le lycée, vous pouvez également suivre des stages ou ateliers durant votre année de terminale. Ces stages de découverte vous aideront à vous orienter mais aussi à découvrir le milieu artistique et approfondir vos connaissances et compétences. Des écoles privées mais aussi publiques comme les Arts Déco proposent différentes formules. Pensez aussi à la prépa Égalité des chances de la Fondation culture et diversité qui vous aide à intégrer les écoles d’art publiques.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une écoles d'art et de la création

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !