Cinq astuces pour booster sa culture artistique en dehors de ses études d'art

Par Pauline Bluteau, publié le 24 Novembre 2021
5 min

Pour votre culture personnelle, votre admission dans une formation artistique ou pour développer votre réseau, vous aurez besoin de voir plus loin que vos cours, sans pour autant faire des kilomètres ou liquider tout votre argent de poche. Suivez le guide.

Difficile d’imaginer un étudiant en art fuir les musées, un élève en cinéma bannir les fauteuils rouges ou un futur comédien éviter les théâtres. Car même si tous les étudiants ne sont pas égaux en matière de bagage artistique, il existe de nombreux moyens pour nourrir sa curiosité. Ce sont ensuite autant d’anecdotes qui peuvent à la fois vous permettre de développer votre créativité mais aussi de gagner des points auprès des jurys lorsque vous postulerez à des formations artistiques.

1. Cultivez-vous depuis chez vous

Avec les confinements, l’accès à la culture derrière un écran s’est développé. La plateforme Culture chez nous recense les films, événements, conférences, spectacles… visibles depuis chez vous.

Les sites Fun MOOC et My MOOC proposent aussi des cours gratuits de quelques heures sur des techniques ou des courants artistiques. Des cours parfois conçus par des formations, des musées ou des instituts de recherche.

Lire aussi

2. L’art sur YouTube

Pour ceux qui n’auraient pas encore mis le nez dedans, YouTube est aussi une véritable niche d’informations. Quelques chaînes rendent l’art accessible à tous, en donnant des conseils et anecdotes sur des techniques, des œuvres et des artistes. C’est le cas, par exemple, de NART l’art en 3 coups de pinceaux, Art Comptant pour rien, Muséonaute, Sous la Toile, Toute l’Histoire… La chaîne Culture Express sur Dailymotion est aussi un bon plan.

3. Le plein de documentaires, séries, podcasts…

Là encore, les plateformes ne manquent pas pour enrichir votre culture personnelle. Sur Arte, France Télévision, Netflix, Demain.tv, Paris Première… plusieurs documentaires peuvent ouvrir des perspectives : De l’art dans les épinards, Art en boite, Abstract, L’échelle céleste, The creative brain…

Il existe aussi des podcasts : Le son de peinture, L’art est la matière, Auriculaire (pour les BD), Rien à voir (pour les photos), le bruit de l’art, The start (en anglais), les enquêtes du Louvre…

4. Participer à des conférences

Les conférences et autres tables rondes sont un bon moyen d’en connaître davantage sur un sujet précis. Si vous n’avez pas la possibilité de vous déplacer, sachez que beaucoup sont accessibles sur Internet. Certains sites comme Art d’Histoire, Connaissances des arts, Artora ou Paris Musées en ont en stock.

Lire aussi

5. Des musées gratuits à volonté

Pour ceux qui veulent se rendre sur place, les musées ou autres monuments historiques ainsi que les spectacles restent assez accessibles. Des prix réduits voire la gratuité sont proposés aux étudiants, ou aux moins de 26 ans. Pensez aussi au Pass culture pour les jeunes de 18 ans et à tous les autres chèques ou passeports culture offerts par la ville, le département ou la région.

Enfin, les jobs étudiants ou les différents stages au sein des archives, des musées, des cinémas, des théâtres etc. peuvent aussi vous donner un autre aperçu de l’art. N’hésitez pas non plus à créer vos propres projets, l’occasion de développer de nouvelles connaissances et compétences.

Articles les plus lus

A la Une écoles d'art et de la création

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !