Formations artistiques : design d’objet

Par Sophie de Tarlé, publié le 26 Janvier 2011
3 min

Le design est partout, dans nos voitures comme sur notre table. Mais pour cela, attendez-vous à une formation longue qui aborde tous les aspects artistiques, mais aussi et surtout techniques du domaine.

Philippe Starck est sans doute le designer français le plus célèbre. Fils d’un constructeur d’avions, il est passé (brièvement) par l’École Camondo avant de se faire connaître en décorant non seulement des boîtes de nuit et les appartements de l’Élysée, mais également en dessinant des pâtes, des appareils électroménagers, des bateaux, des couteaux ou encore du mobilier urbain ! L’exemple de Starck montre bien l’étendue du métier de designer, souvent proche du métier d’architecte d’intérieur.

Le secteur automobile a longtemps été le plus gros recruteur de designers. Mais aujourd’hui, tous les secteurs font appel à ces professionnels qui savent joindre l’utile à l’agréable. "À l’avenir, les PME [petites et moyennes entreprises] vont en recruter de plus en plus", confirme Anne-Marie Sargueil, de l’Institut français du design. Par ailleurs, c’est aussi un métier qui se modifie toujours, selon l’évolution de la société.


Vers un cursus en 5 ans


“Le profil idéal du futur designer est un élève de bac S ou STD2A (design et arts appliqués), à la fois curieux, rigoureux et créatif. Mais les bacheliers ES sont aussi appréciés”, », affirme Maurille Larivière, directeur de Strate Collège Desi­gners. Le candidat doit également maîtriser une discipline artistique plastique. “Je pense en premier lieu au dessin, ne serait-ce que pour nourrir son book, l’un des éléments clés des concours d’entrée qui permet ensuite d’intégrer une école”, ajoute Alain Cadix, le directeur de l’ENSCI-Les Ateliers. Après le bac, mieux vaut envisager de faire 5 années d’études, dont une à l'étranger, afin de s'ouvrir l'esprit et de se donner le temps de mûrir.


Le design est aujourd’hui mondial


Il existe un BTS (brevet de technicien supérieur) design de produits (avec au préalable une MANAA – mise à niveau en arts appliqués – pour les bacheliers généraux), mais qui permet plutôt de devenir assistant designer. Le mieux est de poursuivre ses études soit en école de commerce, soit dans une école de design délivrant un diplôme bac+5, ou à l’étranger, car le design est aujourd’hui mondial.

Côté formation, 10 écoles de qualité se sont regroupées au sein de France design éducation, une association dont le but est de promouvoir le design et les arts appliqués. Parmi elles, l'ENSCI est la grande école publique de design, créée sous une double tutelle du ministère de l’Industrie et de la Culture. Elle forme des créateurs industriels ou designers en 5 ans après le bac. Le Strate Collège Designers propose un cursus en 5 ans avec plusieurs options : produit, transport, spatial, packaging et luxe. L’ENSAAMA-Olivier-de-Serres a le statut d’École supérieure d’arts appliqués. Cet établissement a l’avantage de proposer un BTS doublé d’un DSAA (diplôme supérieur en  arts appliqués). Vous trouverez les autres écoles de cette association ici.

Notre banc d’essai des écoles de design met également en valeur d’autres écoles : l’ISD (Institut supérieur du design) de Valenciennes, Boulle, Créapole et Camondo étaient, dans l’ordre, très appréciées. À vous de faire votre choix !

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une écoles d'art et de la création

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !