1. Supérieur
  2. Ecoles d'art
  3. Le palmarès des écoles de graphisme
  4. Le choix de Pascale Civelli, directrice artistique de « LSA » et de « l’Argus de l’assurance »
Décryptage

Le choix de Pascale Civelli, directrice artistique de « LSA » et de « l’Argus de l’assurance »

Envoyer cet article à un ami

Chargé de la partie création dans tout ce qui touche à la publicité, la presse et l’édition, le graphiste doit faire montre d’un bon coup de crayon.

Diplômée des Beaux-Arts de Bordeaux, elle a travaillé plus de dix ans en free-lance (édition scolaire, presse, communication…) et fait beaucoup de photo. Elle a finalement opté pour la presse.
 

Mes formations préférées

 
1. Diplôme d’État spécialité design graphique/multimédia de l’ENSAD.
2. ENSBA.
3. BTS communication visuelle et DSAA arts et techniques de la communication de l’École Estienne.
4. ESAG-Penninghen.
5. ECV.

"Si j’ai choisi la presse, c’est parce que j’aime raconter une histoire, lier le fond et la forme et travailler en équipe. Avoir fait les Beaux-Arts est un atout : il faut une certaine culture générale et beaucoup de curiosité pour éviter de tomber dans la routine et rester créatif. Contrairement à la publicité (où l’on fait beaucoup de roughs, c’est-à-dire des schémas), dans la presse, il n’est pas indispensable d’avoir un bon coup de crayon : mieux vaut avoir le sens de l’image et de la composition. Ce qu’on apprend très bien dans des écoles telles que les Arts déco, Estienne et Penninghen."
Mon conseil : "Pour faire ce métier, il faut une vraie passion pour la presse."

 

Pour aller plus loin : Métiers de la création et du design : où se former au graphisme ?

Sommaire du dossier
Retour au dossier Le choix d'Isabelle Borios, assistante du directeur de la création chez Courrèges Le choix d'André Haillotte, directeur de la création free-lance Le choix d'Hugues Pinguet, directeur artistique à Euro RSCG BETC Le choix de Sarah Courtin, chargée de recrutement « arts graphiques » Le choix de Pascale Civelli, directrice artistique de « LSA » et de « l’Argus de l’assurance » Notre palmarès des écoles de graphisme