Réussir ses études en école de commerce

Quelles business schools sont les plus à même de répondre à vos attentes ? En quoi consistent les cours ? Quels sont les débouchés ? Témoignages et conseils pour bien choisir votre future école de commerce

Tous les articles

Coaching

Éric Cobast : "Pour réussir le TAGE MAGE, vous devrez faire preuve de régularité, d'assiduité et de ténacité"

Si vous visez un établissement sélectif, peut-être devrez-vous passer le TAGE MAGE® (test d'aptitude aux études de gestion et au management des entreprises). Exigé notamment à l'entrée de nombreuses écoles de commerce, il demande un certain entraînement. Les conseils d'Éric Cobast, qui a dirigé "L'Officiel du TAGE MAGE®", publié en décembre 2013 par l'Etudiant et la FNEGE, organisme concepteur du test.

Grandes écoles de commerce : leurs vraies spécialités Ecoles de commerce : classement 2018-2019 de la recherche en gestion. De gauche à droite et de haut en bas : l'Ieseg, Kedge Marseille, l'Edhec et HEC. // © letudiant
Ecoles de commerce : classement 2018-2019 de la recherche en gestion. De gauche à droite et de haut en bas : l'Ieseg, Kedge Marseille, l'Edhec et HEC. // © letudiant
Décryptage

Grandes écoles de commerce : leurs vraies spécialités

Si elles dispensent toutes une formation généraliste vous assurant de solides bases en management, la plupart des grandes écoles de commerce ont aussi développé des spécialisations qui feront de vous des experts sur des secteurs ou dans des domaines précis, parfois originaux ! Tour d'horizon de ce que chacune propose et de ce que vous pouvez en attendre.

FBS : plongée au cœur d’un "Talent Day" Epreuve d'entrée à France Business school. // © FBS
Epreuve d'entrée à France Business school. // © FBS
Reportage

FBS : plongée au cœur d’un "Talent Day"

France Business School organise encore d’ici la fin de l’année une cinquantaine de « Talent Days » pour tenter de recruter les 1.300 étudiants qui rentreront dans l'école de commerce en septembre 2013 ou en janvier 2014. Juliette, Quentin et Vincent ont testé pour vous ces épreuves orales qui ressemblent plus à un entretien d’embauche qu’à un concours classique. Suivez le guide.

Enquête

Les 29 écoles de commerce les plus investies dans le développement durable

Dans quelles écoles de commerce serez-vous le plus sensibilisés aux problématiques écologiques et sociales ? Lesquelles sont les plus engagées dans le développement durable et vous aideront à devenir des professionnels responsables, prêts à manager autrement ? L'Etudiant a mené l'enquête et vous fait découvrir les pratiques de certains établissements parmi les plus “exemplaires” en la matière.

Simon, étudiant à l'ISC Paris : "On peut se consacrer à des activités associatives la moitié de la journée Simon, étudiant à l'ISC Paris // © Cécile Peltier
Simon, étudiant à l'ISC Paris // © Cécile Peltier
Portrait

Simon, étudiant à l'ISC Paris : "On peut se consacrer à des activités associatives la moitié de la journée

Simon, 21 ans, a intégré l'ISC Paris après deux années de prépa commerciale à Perpignan. C'est d'abord la place centrale accordée aux associations qui a attiré le jeune homme investi depuis deux ans dans le "job service" de son école. Une expérience très formatrice.

Elise, étudiante à SKEMA en année de césure : "J’ai choisi SKEMA pour sa dimension internationale" Elise, étudiante en année de césure à SKEMA, salon grandes écoles Paris // © Cécile Peltier
Elise, étudiante en année de césure à SKEMA, salon grandes écoles Paris // © Cécile Peltier

Elise, étudiante à SKEMA en année de césure : "J’ai choisi SKEMA pour sa dimension internationale"

Son Bachelor de l’ICN Nancy en poche, Elise, 23 ans, a choisi SKEMA Business School pour le master finance de marché et ses campus à l’étranger. Son projet : partir en 4e année à Raleigh aux Etats-unis.

Cindy, élève à l’ESME Sudria : "En école d'ingénieurs postbac, le rythme va crescendo" Cindy, ESME Sudria // © Sophie Blitman
Cindy, ESME Sudria // © Sophie Blitman

Cindy, élève à l’ESME Sudria : "En école d'ingénieurs postbac, le rythme va crescendo"

Après une première année de CPGE (classe préparatoire aux grandes écoles), Cindy a finalement opté pour une école d’ingénieurs postbac. Aujourd’hui en troisième année de l’ESME Sudria, à Ivry, la jeune fille de 21 ans s’épanouit dans une formation généraliste, qui lui laisse le temps de s’investir dans des associations.