1. École de commerce : comment s'intègrent les étudiants entrés via les admissions parallèles ?
Décryptage

École de commerce : comment s'intègrent les étudiants entrés via les admissions parallèles ?

Envoyer cet article à un ami

En école de commerce se retrouvent les étudiants entrés via les admissions parallèles et ceux issus des classes prépas. Les profils et les compétences se complètent et s’enrichissent, pour une intégration qui se déroule généralement sans heurts. Et d’autant mieux que l’arrivée des étudiants se fait tôt (en première année idéalement). Nos conseils, extraits du guide Admissions parallèles en école de commerce, de Jessica Gourdon, aux éditions l’Etudiant.

Les étudiants qui viennent des admissions parallèles suivent les mêmes cursus que les étudiants de prépa et obtiennent bien sûr le même diplôme.

Leurs qualités, pourtant très différentes, sont complémentaires et permettent de créer de bonnes synergies dans les travaux de groupe.

Des étudiants bien accueillis

Au mois de juin, lorsque les candidats arrivent dans une école pour passer les oraux, les étudiants leur réservent un accueil de choix. C'est ce qu'on appelle "l'accueil des admissibles". Pour séduire les étudiants du concours Passerelle, les BDE se livrent à une véritable compétition. C'est à qui offrira l'ambiance la plus festive et la plus originale. Objectif : attirer les étudiants qui sont la plupart du temps admis dans plusieurs écoles et doivent classer leurs préférences.

Ainsi, à l'EM Normandie, un comité d'accueil vient chercher les étudiants à la gare, leur offre le petit déjeuner ou le déjeuner, monte des spectacles et des chorégraphies improbables, lancent des tournois de baby-foot...

Histoire de se déstresser après les oraux, les candidats discutent sur des transats avec les étudiants, au son d'une chaîne hi-fi qui diffuse les derniers tubes à la mode ou devant les derniers jeux vidéo sur PlayStation. De quoi lier contact rapidement !

Une remise à niveau possible, grâce aux cours renforcés

Une fois entrés dans l'école, les admis (via les concours d'admissions parallèles) suivent exactement les mêmes cours que les autres étudiants.

Toutefois, certaines écoles prévoient des cours renforcés pour ceux qui souhaiteraient se remettre à niveau (en anglais, en statistiques). À l'ICN Business School (Nancy, Metz), tous les étudiants entrés par le concours Ecricome Tremplin passent leur première année à Metz, où l'école possède une antenne.

"Cela nous permet de faire un peu plus de sur-mesure, de nous adapter à ces étudiants avec une maquette pédagogique spéciale", explique Jérôme Caby, directeur de l'ICN Business School. Ils rejoignent ensuite leurs camarades de promo à Nancy en deuxième et troisième années.

De même, les étudiants qui entrent par les concours Passerelle 2 et Ecricome Tremplin 2 (directement en deuxième année) bénéficient d'une prérentrée. "Ils commencent l'année plus tôt que les autres et suivent des cours de remise à niveau sur les fondamentaux de la gestion", raconte David Wantz, ex-porte-parole du concours Passerelle, aujourd'hui directeur de la communication de l'ESC La Rochelle.

Une intégration plus ou moins facile des étudiants non issus de prépa

En dehors des cours, les étudiants issus des admissions parallèles s'intègrent-ils bien parmi les autres étudiants passés par les prépas ? Grâce aux multiples activités associatives et sportives, aux week-ends d'intégration et aux multiples travaux de groupe, le mélange semble bien s'opérer.

Pierre-Gaël, entré à l'EM Strasbourg via le concours Passerelle, ne voit aucune différence entre les deux "types" d'élèves. "On ne sait pas qui est passé par quelle voie et on se mélange tout à fait bien", assure-t-il. En revanche, les différences se font sentir dans les cours, surtout en première année. "Les étudiants qui viennent de prépas sont beaucoup plus forts en maths et réussissent mieux dans les cours de finance. De même, ils sont très bons pour réaliser des synthèses et mémoriser, et ils sont rigoureux. Mais de mon côté, venant d'un BTS, j'avais une longueur d'avance en marketing, en comptabilité, et j'avais une vision des choses beaucoup plus "terrain", qu'eux-mêmes n'avaient pas." De quoi créer de bonnes synergies dans les travaux de groupe.

Néanmoins, il arrive parfois que certaines tensions émergent. À HEC Paris, Thomas, entré par le concours CAD, l'a bien ressenti. "Franchement, c'est assez difficile de s'intégrer, d'autant que certains étudiants considèrent que les admissions directes, comme moi, ne viennent pas du même monde, que j'ai été moins sélectionné qu'eux. J'ai souvent constaté chez eux un sentiment de supériorité assez désagréable", témoigne-t-il.

"Certains étudiants en prépas se disent après coup que s'ils avaient su, ils n'auraient pas travaillé comme des chiens pour avoir leur école et qu'ils auraient pu entrer dans la même ESC beaucoup plus tranquillement en passant par Passerelle. Cela nourrit une certaine amertume", constate un autre étudiant.

Édouard, en troisième année à l'ESC Grenoble et passé par le concours Passerelle 1, fait le même constat : "Il y a parfois une sorte de petite guéguerre, mais cela s'atténue très vite. Après trois mois, on ne fait plus aucune différence."

Une insertion plus facile en première année qu'en deuxième

Pour Babak Mehmanpazir, directeur délégué du programme grande école de l'EM Strasbourg Business School, l'intégration des étudiants issus des admissions parallèles dépend beaucoup de l'année d'entrée : "Ceux qui entrent avec Passerelle 1, c'est-à-dire au même niveau que les prépas, se mêlent très bien aux autres, il n'y a aucun problème. Pour ceux qui arrivent directement en deuxième année, c'est un peu plus long, car les autres ont déjà formé un esprit d'école, ils ont fait leur week-end d'intégration, ils se connaissent... Du coup, nous essayons de lancer un maximum de projets communs qui mêlent les deux populations d'étudiants et cela se passe bien."
  

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Admissions parallèles en école de commerce", par Jessica Gourdon.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Admissions parallèles en école de commerce : choisir selon les particularités de l’établissement Admissions parallèles en école de commerce : choisir selon les labels, et accréditations et classements de l’établissement Quelles écoles de commerce recrutent le plus via les admissions parallèles ? École de commerce : quels sont les profils des étudiants entrés via les admissions parallèles à HEC Paris, ESSEC Business School… ? École de commerce : comment s'intègrent les étudiants entrés via les admissions parallèles ?