1. Admissions parallèles en école de commerce : à quoi s’entraîner pour le concours TAGE MAGE ou Arpège ?
Coaching

Admissions parallèles en école de commerce : à quoi s’entraîner pour le concours TAGE MAGE ou Arpège ?

Envoyer cet article à un ami

Les tests TAGE MAGE, Arpège et TAGE 2 ne peuvent être passés qu’une fois par an : si vous les tentez, entraînez-vous intensivement ! Nos conseils sur les compétences à consolider, extraits du guide Admissions parallèles en école de commerce, de Jessica Gourdon, aux éditions l’Etudiant.

À part quelques exceptions (HEC Paris et ESCP Europe), toutes les écoles vous demanderont de passer un test de logique ou d'aptitude au management. Les plus répandus sont le TAGE MAGE (pour les bac+3/4), le TAGE 2 (pour les bac+2/3) et Arpège (pour les bac+2), tous les trois à base de QCM (Questionnaires à choix multiples).

Sachez que vous n'avez le droit de passer ces tests qu'une seule fois par an. Vous pouvez ensuite utiliser vos scores pour postuler à plusieurs concours.
  

S'entraîner au maximum

 

Pour vous assurer une bonne note aux tests d'aptitudes, vous devrez vous familiariser le plus possible avec ces épreuves : l'idéal est de s'entraîner toutes les semaines. Plus vous en ferez, mieux vous comprendrez la "logique" des questions et plus vous serez rapide.

"Pour réussir, il n'y a pas besoin d'acquérir des connaissances particulières. Ce sont toujours les mêmes questions qui reviennent, mais posées différemment, avec des données et des scénarios qui changent. Pour le TAGE MAGE, il n'y a environ que 150 types de questions possibles, mais elles se déclinent à l'infini. Pour s'assurer une bonne note, la seule solution est de s'entraîner intensivement", remarque Igal Natan, responsable des admissions parallèles chez Ipesup.
  

fleche-rouge Des tests qui mesurent des compétences différentes

Les tests d'aptitude au management se déclinent en plusieurs sections. Le TAGE MAGE (Passerelle 2, Ecricome Tremplin 2 et dans d'autres écoles au recrutement indépendant) est divisé en six sous-parties, qui visent à évaluer les compétences des étudiants dans trois domaines : logique mathématique et calcul (un tiers de la note), aptitudes verbales et compréhension de texte (un tiers de la note) et raisonnement logique (un tiers de la note).

Il comprend 90 questions et dure deux heures. La note maximale est 600. Toutefois, personne n'obtient le maximum de points, car il est très difficile de réaliser le test en entier. La moyenne se situe autour de 300 points.

"La majorité des étudiants admissibles dans les écoles obtiennent entre 260 et 400. Au-delà, ce sont des excellents scores. La meilleure note obtenue chaque année tourne autour de 520", explique Igal Natan.

Le taux d'erreur des candidats est très élevé. En moyenne, les candidats ont 50 % de bonnes réponses, 25 % de mauvaises réponses et 25 % de non-réponses.

Le test Arpège est divisé en quatre parties : connaissances générales, logique, mémorisation et algèbre. Il dure également deux heures et comporte environ 225 questions. Enfin, le test TAGE 2 (1h 55, 70 questions) mesure les compétences des étudiants dans trois domaines : aptitudes verbales (compréhension, vocabulaire...), logique et calcul.
  

Réviser quelques notions de mathématiques

Pour la partie "calcul" de ces différents tests, nous vous conseillons de réviser les notions basiques de mathématiques : équations du premier et second degré, les puissances, les racines carrées, les systèmes d'équations à deux ou trois inconnues, les théorèmes de Thalès et de Pythagore, les pourcentages, les fractions...

Ainsi, pour le test TAGE MAGE, "le niveau de connaissances requis correspond à celui du programme de troisième pour l'essentiel et pour certaines questions à celui des classes de seconde", précise la FNEGE, la fondation qui administre ce test.

Toutefois, si vous n'avez pas fait de mathématiques depuis le lycée, il ne faut pas en avoir peur. Ce test ne comporte pas de problèmes très conceptuels, comme ceux qui sont abordés en première et en terminale.

Pour réviser, Igal Natan recommande de ressortir ses manuels de mathématiques de collège et des annales de préparation au brevet, afin de revoir les formules basiques.

Par ailleurs, n'oubliez pas que la calculatrice est interdite : vous devrez ainsi vous réhabituer à la gymnastique du calcul mental et revoir en profondeur toutes vos tables de multiplication !
  

Muscler vos aptitudes verbales et votre culture générale

 

Pour les questions d'aptitudes verbales (orthographe, vocabulaire, compréhension du texte), nous vous conseillons de vous replonger dans des livres de grammaire et dans un Bescherelle. "Le meilleur moyen de s'y mettre, c'est de relire le Bled et de réviser toutes ses conjugaisons, les exceptions, les concordances de temps, l'accord des chiffres, des adjectifs, des noms composés", énumère Igal Natan.

Arpège est le seul test qui comporte une partie de culture générale. Environ la moitié des questions est basée sur l'actualité événementielle. Ce qui implique de se tenir au courant des grands événements qui se sont produits dans l'année (résultats sportifs, prix, élections, décès de personnalités, anniversaires, noms des ministres, des chefs d'Etat...).

Si vous passez le test en avril, "concentrez-vous particulièrement sur la période septembre-janvier de l'année qui vient de s'écouler", conseille Igal Natan. Pour cela, lisez la presse quotidienne ou hebdomadaire. "Surtout, ne vous contentez pas des pages politiques : regardez aussi l'actualité sportive et culturelle, car nombre de questions portent sur ces thèmes", ajoute-t-il.

Enfin, l'autre moitié des questions de culture générale est plus classique et sans lien avec l'actualité. Les thèmes peuvent porter aussi bien sur les personnages historiques que sur les œuvres artistiques majeures, ou sur le fonctionnement des institutions politiques.

Pour réviser, achetez-vous un manuel de culture générale, ou effectuez des tests sur Internet : il existe une multitude de sites qui proposent des QCM en ligne.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Admissions parallèles en école de commerce : à partir de quand réviser les concours ? Admissions parallèles en école de commerce : les stages de préparation sont-ils efficaces ? Admissions parallèles en école de commerce : se préparer aux épreuves de langue Admissions parallèles en école de commerce : préparer l’épreuve de synthèse Passerelle-Tremplin Admissions parallèles en école de commerce : à quoi s’entraîner pour le concours TAGE MAGE ou Arpège ? Admissions parallèles en école de commerce : quelle tactique adopter au concours TAGE MAGE ou Arpège ?