1. Supérieur
  2. Ecoles de commerce
  3. Double compétence : "Mon ESC m'a permis de faire des études en parallèle"
Décryptage

Double compétence : "Mon ESC m'a permis de faire des études en parallèle"

Envoyer cet article à un ami

Qui a dit qu’en école de commerce, on ne suivait que des cours de gestion, de finance et de marketing ? Il est parfois possible de s'offrir une parenthèse, prévue au cursus, dans une école d'art, d'ingénieurs, une fac de droit, Sciences po, voire un établissement spécialisé en stratégie militaire ! Des étudiants qui ont testé ces partenariats nous racontent.

Plusieurs écoles de commerce permettent à leurs étudiants de déserter leurs bancs pour aller, le temps d’une année ou d’un semestre, apprendre autre chose dans un établissement partenaire. Sciences politiques, sciences de l’ingénieur, stratégie militaire, art, droit… Les opportunités sont variées et réalisées au travers d’une période de césure ou dans le cadre d’un double diplôme.
 

Des "plus" appréciés des recruteurs

 
Dans tous les cas, l’objectif des écoles est le même : développer les doubles compétences, susciter des vocations, enrichir et diversifier les CV de leurs étudiants. Et les aider à décrocher plus facilement un emploi, grâce à ces petits “plus” très appréciés par les recruteurs.

Pour aller plus loin : Les atouts des écoles de commerce / L'année de césure : comment ça marche ? / Des études pour changer le monde : 95 grandes écoles et universités d’avenir / Budget : comment ils ont financé leurs études

Sommaire du dossier
Lætitia, étudiante à Sup de co Reims, a passé 6 mois dans l’armée Camille, étudiante à HEC, suit un double diplôme avec Sciences po Marianne, double diplômée de l’ESC Grenoble/Telecom Bretagne Marie, étudiante à Audencia, suit des cours aux Beaux-Arts de Nantes Paul suit le parcours double diplôme ESCP Europe/master 2 juriste d’affaires