Candidature en école de commerce : un profil manquant d'expériences de terrain

Par Séverine Maestri, publié le 20 Novembre 2016
2 min

Que faut-il mettre en avant dans votre dossier de candidature pour intégrer une école de commerce ? À quels types d'arguments les responsables de formation sont-ils sensibles ? Réponse avec cinq exemples commentés, extraits de l'ouvrage de Séverine Maestri “Réussir sa candidature pour entrer en filière sélective”.

Les cinq candidatures présentées dans ce dossier émanent d'étudiants souhaitant intégrer l'ISG Programme Business & Management Paris.

“La candidate, déjà âgée de 23 ans, est inscrite en troisième année de licence alors que, d'après son dossier, il lui reste encore un semestre de deuxième année à valider. Elle sollicite l'entrée en troisième année, mais son parcours scolaire montre qu'elle n'est pas très à l'aise avec les études : elle a redoublé sa première année de licence, échoué en partie à l'issue de la deuxième année. Pour l'instant, elle étudie le droit, les sciences politiques et veut s'orienter vers le secteur de la communication, plus particulièrement vers la publicité, un métier plutôt ‘terrain’. Le hic : son parcours n'est pas très convaincant”, résume la directrice Adrienne Jablanczy.

Survolez les bulles pour voir ses commentaires.

“Elle est donc convoquée à l'entretien et aux tests et s'en sort très bien. Verdict : elle sait faire des choses, mais il faut qu'elle aille sur le terrain. La candidate est donc acceptée, mais en deuxième année.”

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux Éditions de l'Etudiant :
Réussir sa candidature pour entrer en filière sélective”,
par Séverine Maestri.

Articles les plus lus

A la Une écoles de commerce

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !