1. Supérieur
  2. Ecoles de commerce
  3. Palmarès 2016 des Bachelors : faites votre classement personnalisé
  4. Les Bachelors des écoles indépendantes : cap sur la spécialisation
Bancs d’essai

Les Bachelors des écoles indépendantes : cap sur la spécialisation

Envoyer cet article à un ami
L’ICS Bégué est une école privée spécialisée dans le secteur de l’expertise comptable. Elle possède un bon réseau d’alumni. // © ICS Bégué
L’ICS Bégué est une école privée spécialisée dans le secteur de l’expertise comptable. Elle possède un bon réseau d’alumni. // © ICS Bégué

Une multitude d’écoles privées proposent des “Bachelors”, qui misent souvent sur une forte spécialisation. Attention, cependant, d’un établissement à l’autre, leur qualité est très variable.

Management du sport, webmarketing, comptabilité, luxe... Pour ceux qui auraient un projet précis ou envie d'une grande professionnalisation, il existe aussi de nombreuses écoles indépendantes.

Leurs principaux atouts ?

Une formation opérationnelle en prise directe avec un milieu ciblé. C'est le cas de l'ESCEN, née il y a 5 ans, qui forme des professionnels des métiers du commerce et de l'économie numérique (community managers, traffic managers...) : "Nous travaillons avec les entreprises dont nous avons vocation à accompagner les nouveaux besoins", explique Éric Combalbert, son président et fondateur. Les étudiants ont 3 ans pour acquérir les compétences techniques de base et les fondamentaux du marketing et de la communication.

Autre intérêt de ces écoles : le réseau d'alumni. "À l'ICS Bégué, les anciens de l'école sont très actifs. Ils nous proposent des postes ou des stages et nous aident à entrer dans la vie professionnelle", note Jessica. Titulaire du Bachelor gestion-finance-audit de l'ICS, elle a rejoint à la rentrée le mastère audit-contrôle de gestion, en contrat de professionnalisation dans un cabinet d'expertise comptable.

"Quid" de la qualité académique ?

Attention, dans cette catégorie, la qualité académique n'est pas toujours au rendez-vous. Si l'école n'est pas reconnue par l'État, renseignez-vous sur le nombre d'heures de cours et les débouchés réels de la formation. Demandez le nom des entreprises et appelez un ou deux anciens. Si elle est sérieuse, elle doit vous assurer une bonne insertion professionnelle dans le secteur visé !

Enfin, surveillez les modalités et les moyens déployés par l'école en matière d'alternance. Sachez que si vous ne trouvez pas d'employeur, il vous faudra vous acquitter des frais de scolarité (plusieurs milliers d'euros).

Le Bachelor, une formule gagnante ? À condition de le sélectionner avec soin !

Pour aller plus loin : Candidat(e) à un Bachelor en école de commerce : le saviez-vous ? / Partir à l'étranger en école de commerce : comment ils en ont profité

Sommaire du dossier
Retour au dossier Bachelors : des diplômes qui ont le vent en poupe Les Bachelors des ESC : dans la cour des grands Les Bachelors des EGC : l'atout de la proximité Les Bachelors des écoles indépendantes : cap sur la spécialisation Classement 2016 des Bachelors : notre méthodologie L'après-Bachelor : deux étudiantes racontent Mathilde, diplômée du Bachelor Sup’Est de l'ICN Nancy : “L’équipe était très à l’écoute” Floriane, titulaire du Bachelor ESIAME de l'ESSCA Cholet : “Je suis partie un semestre à l’étranger” Claire, diplômée du Bachelor de l’EGC Lille : “Les stages sont la force des EGC !”