1. Classement 2017-2018 des écoles de commerce postbac : le top 10 pour bénéficier de l’alternance
Bancs d’essai

Classement 2017-2018 des écoles de commerce postbac : le top 10 pour bénéficier de l’alternance

Envoyer cet article à un ami
L’ISTEC met à disposition des étudiants une plate-forme en ligne avec des offres d’alternance. // © ISTEC
L’ISTEC met à disposition des étudiants une plate-forme en ligne avec des offres d’alternance. // © ISTEC

Comme il n’est pas toujours évident de joindre financièrement les deux bouts, beaucoup d’élèves se tournent vers l’alternance pendant leurs études. Il s’agit, certes, d’un moyen intéressant pour pallier les difficultés financières, mais également pour décrocher une première expérience professionnelle.

Avoir un pied dans le monde du travail tout en profitant de la vie étudiante… c’est la force de l’alternance. Nombreuses sont les écoles de management à développer cette formule au sein de leur établissement, souvent en fin de parcours. Qu’elle prenne la forme d’un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, l’alternance, malgré un rythme intense, est un moyen efficace de se forger une réelle expérience professionnelle. Avec, souvent à la clef, une insertion dans la vie active facilitée. C’est aussi un moyen de financer ses études : l’alternant est rémunéré par son entreprise et ne paie pas les frais de scolarité de l’école, pris en charge par l’employeur.

Découvrez tous les résultats de notre palmarès des écoles de commerce postbac 2017–2018

Nombre d’élèves en alternance
ICD, Paris, Toulouse (en 5 ans)543
PSB, Paris (en 5 ans)534
EM Normandie, Le Havre, Caen, Paris (en 5 ans)503
ESAM, Paris, Lyon, Toulouse (en 5 ans)444
ISTEC, Paris (en 5 ans)392
IPAG, Paris, Nice (en 5 ans)325
ESCE, Paris, Lyon (en 5 ans)183
ESSEC Global BBA, Cergy (en 4 ans)179
IESEG, Lille, Paris (en 5 ans)171
EDC Paris BS (en 5 ans)169

Lire aussi : Les meilleures écoles de commerce postbac dans 10 autres domaines

Zoom sur l’ISTEC

En 2016–2017, plus de 95 % des élèves de master (quatrième et cinquième années) du programme grande école de l’ISTEC avaient fait le choix de l’alternance, accessible dès la quatrième année. Plus de quatre sur cinq avaient signé un contrat de professionnalisation. Trois jours toutes les deux semaines, ils assistent aux cours de l’école. Le reste du temps, ils se forment en entreprise. Décrocher un contrat n’est pas toujours aisé, et pour faciliter la recherche, l’ISTEC met à disposition des étudiants plusieurs sessions de job-dating par an et l’accès à une plate-forme en ligne avec des offres d’alternance.