Classement SIGEM 2021 : les écoles de commerce toujours plébiscitées par les élèves de prépa

Par Lola Ayache, Agnès Millet, publié le 23 Juillet 2021
6 min

Ce vendredi 23 juillet 2021 tombent les résultats du SIGEM. Soulagement ou déception, vous savez dans quelle école de commerce se fera votre rentrée prochaine. Pour les établissements, l’heure est aussi au verdict quant à leur attractivité, après une année 2020 bouleversée par la crise sanitaire. Un classement qui connait quelques changements.

Pour la deuxième année consécutive, 2021 a été difficile pour les élèves de prépa. Cette année pourtant, la procédure du Système d'intégration aux grandes écoles de management (SIGEM) connait un certain retour à la normale.

Les écoles de la BCE et Ecricome comptent 9.959 candidats en 2021, contre 10.232 en 2020. Finalement, sur les 8.367 inscrits au SIGEM, 7.522 sont affectés dans une école. 333 places sont donc vacantes, puisque 7.855 places étaient ouvertes.

Lire aussi

Le retour des duels dans le SIGEM 2021

Pour les écoles, le SIGEM 2021 est plus que jamais le moment de mesurer leur attractivité auprès des élèves de prépa puisque cette année marque le retour des duels, qui n’avaient pas pu se tenir l’an dernier. De quoi établir un classement des écoles préférées.

Si HEC, l’Essec et ESCP restent les trois premières écoles de tête, la nouveauté vient de l’Edhec qui rafle la 4e place à emlyon, qui prend la 5e place.

Autre nouveauté, Skema gagne deux places et se hisse au 6e rang, devant Audencia (7e) et Grenoble EM (8e) qui perdent chacune une place. Au 9e rang, Neoma conserve son rang, ainsi que Kedge qui ferme le top 10 comme en 2020. Toulouse BS reste donc 11e.

Dans notre tableau ci-dessous, le nombre de matchs gagnés ou réputés gagnés désigne les duels entre écoles. Un duel est gagné quand une école A est choisie par plus de 50% d’étudiants également admis dans une école B.

Ainsi HEC Paris remporte-t-il tous ses duels face aux autres écoles tandis que l'Edhec remporte 20 duels avec d’autres écoles etc. L'écart avec l'école suivante désigne le pourcentage d'élèves admis dans une école et la suivante ayant choisi d'intégrer la première : 73% des élèves ayant été admis à Audencia et GEM ont choisi d'intégrer Audencia, par exemple.

Classement SIGEM 2021

SIGEM 2021 Écoles Nombre de matchs gagnés ou réputés gagnés Écart avec l'école suivante Evolution sur 2 ans
1 HEC Paris 23 100% =
2 ESSEC 22 99% =
3 ESCP Business School 21 100% =
4 EDHEC Business School 20 79% 1
5 emlyon business school 19 98% –1
6 SKEMA Business School 18 59% 2
7 AUDENCIA Business School 17 73% –1
8 Grenoble Ecole de Management 16 62% –1
9 NEOMA Business School 15 88% =
10 KEDGE Business School 14 63% 1
11 TBS Business School 13 89% –1
12 Rennes School of Business 12 70% =
13 Montpellier Business School 11 53% =
14 BSB Burgundy School of Business 10 62% 1
15 ICN Business School 9 53% 3
16 Institut Mines-Télécom Business School 8 57% –2
17 EM Strasbourg Business School 7 53% –1
18 Excelia Business School 6 57% –1
19 EM Normandie 5 72% =
20 INSEEC Grande École 4 74% =
21 ISC Paris Grande École 3 64% =
22 ESC Clermont Business School 2 88% 1
23 SCBS-South Champagne Business School 1 80% 1
24 Brest Business School 0 –2

À noter que nous avons choisi de faire apparaitre, dans ce tableau, les variations par rapport à 2019, considérant que les conditions de 2020 étaient trop atypiques.

Dix écoles de commerce n’arrivent pas à remplir

Dix écoles ne remplissent pas leurs rangs (contre 8 en 2020 et 10 en 2019). Pour certaines, le choc est même très rude : l’ISC compte 20 étudiants affectés pour 100 places, l’Inseec accueille 56 étudiants pour 130 places. L’école avait eu un manque à gagner de 172 places sur 270 proposées en 2019, mais seulement de 9 places lors de l’édition particulière de 2020.

Dans les écoles aux promotions incomplètes, on retrouve l’IMT-BS, qui intègre 121 élèves pour 180 places et SCBS (Yschools) avec seulement 14 élèves pour 55 places. L’ESC Clermont, TBS, EM Normandie, Excelia, Brest Business School et l'EM Strasbourg devront aussi composer avec quelques sièges vides à la rentrée.

En revanche, Burgundy SB qui avait souffert lors du cru 2020 a pu refaire le plein cette année.

Pour Nicolas Arnaud, président du SIGEM, "il est cohérent que davantage d’écoles n’arrivent pas remplir leurs rangs en 2021. L’an dernier, puisque les oraux ne s’étaient pas tenus, les écoles avaient été précautionneuses sur leur barre d’admission". Les candidats avaient eu le choix entre sept et huit écoles, en moyenne, contre quatre habituellement.

Lire aussi

Retour à la normale pour la procédure SIGEM

Le classement connait donc d’importants changements à sa tête, comparé à l’édition 2020 mais aussi aux années antérieures, plus classiques. Pourtant, la mouture 2021 a été synonyme d’un retour à la normale, du côté de son fonctionnement.

Avec moins de candidats, mais aussi moins de démissions et de candidats non affectés, les chiffres retrouvent un rythme de croisière. "Nous avons retrouvé une mécanique SIGEM cohérente. Ce sont même les meilleurs indicateurs depuis cinq ans", explique Nicolas Arnaud.

Selon lui, cela s’explique par le contexte, avec le retour des oraux en 2021. "Le système a très bien fonctionné : le rapport entre le nombre de candidats au départ et le nombre d’affectés à l’arrivée montre très peu de déperdition. C’est le rôle du SIGEM. Il doit servir aux écoles pour qu’elles recrutent le maximum d’étudiants parmi les candidats qui se sont initialement manifestés".

Du côté des candidats, 76% d'entre eux ont obtenu leur premier vœu d’affectation en 2021, contre 61% en 2020. En 2019, 86% l'avaient décroché.

Articles les plus lus

A la Une écoles de commerce

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !