Concours 2021 : Ecricome prévoit deux scénarios en fonction de l'évolution de la crise sanitaire

Par Dahvia Ouadia, publié le 09 Octobre 2020
4 min

Alors que le bilan de la session 2020 est positif avec un nombre de candidats qui a augmenté de 24%, la banque de concours Ecricome dresse les nouvelles règles établies pour 2021. Elle prévoit notamment deux scénarios en réaction à la crise sanitaire.

Malgré la crise et ses répercussions importantes pour les concours d'entrée aux écoles de commerce post-prépa 2020, le bilan d’Ecricome est positif. La banque d'épreuves qui regroupe quatre écoles – Neoma, Kedge, EM Strasbourg et Rennes SB – enregistre une hausse de 24% du nombre de candidats sur l’ensemble de ses concours.

Un bilan positif pour la session 2020

Sur le concours prépa, la banque Ecricome enregistre une hausse de 3% des candidatures en 2020 par rapport à 2019, avec 8.405 candidats. "Les candidatures prépa augmentent de 1,2% alors que les effectifs dans les classes préparatoires EC étaient en baisse de 0,4% l'an dernier selon les chiffres de la DAC (Direction des admissions et concours)", précise Delphine Manceau, présidente de la banque Ecricome, lors d'une conférence de presse le 6 octobre 2020. Les candidatures enregistrées du côté du concours qu’Ecricome réservé aux préparationnaires de la voie littéraire augmentent quant à elles de 30%.

Pour Tremplin 1 et 2, la banque note une forte hausse des candidatures avec +48% en AST 1 et +40% en AST 2, soit une hausse globale de plus de 43%. "Toutes les places ont été affectées. Par ailleurs, le choix des écoles de publier les résultats d’admissions à la même date est une avancée considérable pour les familles", estime Delphine Manceau.

Enfin, sur le concours bachelor, la hausse du nombre de candidats est encore plus marquée, puisqu’elle atteint les 102%. "Ce bilan à l’issue de la phase complémentaire et compte tenu de l’année particulière qui nous a vu changer les modalités de recrutement est très satisfaisant", se réjouit la présidente.

Lire aussi

Deux scénarios pour 2021

Ecricome propose deux scénarios pour ses concours 2021, à enclencher en fonction de la situation sanitaire. "Nous avons préparé un premier scénario, sans Covid, qui prévoit des concours classiques en présentiel avec des épreuves écrites dans les centres d’écrits et des oraux sur les campus", indique Herbert Casteran, directeur de l’EM Strasbourg.

Dans le second scénario, avec Covid, la banque Ecricome envisage plusieurs mesures parmi lesquelles le report des écrits et des oraux – ou leur dématérialisation totale ou partielle – et la possibilité de basculer à un recrutement sur dossier pour les concours tremplin et le bachelor. "Attention, ces mesures ne seront prises que si nous nous retrouvons une nouvelle fois confinés", prévient Delphine Manceau. L’objectif de ces scénarios : anticiper et permettre "un recrutement qualitatif, garant de l’équité entre tous les candidats et de la sélectivité attendue par nos écoles", précise Herbert Casteran.

Lire aussi

Des places ouvertes stables

Pour 2021, le concours maintient le nombre de places ouvertes stables à 4.975 places, soit 25 places en plus par rapport à 2020. "Cela représente 25% du nombre de places ouvertes au total par les écoles du SIGEM", précise Alexis de Navailles, directeur de Kedge BS.

Les frais d'inscription aux concours sont par ailleurs identiques à ceux de l'an dernier. "Nous avons fait ce choix en faveur de l’ouverture sociale, mais aussi pour tenir compte du contexte économique actuel", précise Alexis de Navailles. Ecricome propose ainsi une inscription unique pour tous les concours avec un tarif unique, sans sur coût pour les oraux. Les concours sont par ailleurs gratuits pour les boursiers, à l’exception de 30 euros de frais administratifs.

Articles les plus lus

A la Une écoles de commerce

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !