1. Supérieur
  2. Ecoles de commerce
  3. Concours prépa 2020 : des inscriptions BCE et Ecricome stables
Décryptage

Concours prépa 2020 : des inscriptions BCE et Ecricome stables

Envoyer cet article à un ami
Les inscriptions aux concours des écoles de commerce post-prépa en 2020 sont stables. // © WavebreakMediaMicro / Adobe Stock
Les inscriptions aux concours des écoles de commerce post-prépa en 2020 sont stables. // © WavebreakMediaMicro / Adobe Stock

Les inscriptions au concours de la BCE (Banque commune d’épreuves) sont stables et celles d’Ecricome sont en hausse. Skema devient l'école de la BCE la plus choisie par les élèves de prépa alors que Montpellier BS enregistre un net recul du nombre de candidats. Panorama général...

L’heure d’un premier bilan est arrivée. Les résultats des inscriptions aux concours BCE et Ecricome ont été publiés le 27 février 2020. Résultats ? Avec 10.016 candidats, la BCE recense un nombre de candidatures en léger recul de 0,3 % par rapport à 2019, tandis qu’Ecricome se targue d’une hausse de 3 % de ses inscriptions prépa.

Pour la BCE, cette stabilité est la preuve que "les classes préparatoires continuent à être la voie d’accès privilégiée pour les grandes écoles de management". La banque Ecricome se réjouit quant à elle de figurer "au premier rang des choix des préparationnaires".

Les concours Ecricome prépa et Ecricome littéraires recrutent désormais pour quatre écoles avec l’arrivée de l’EM Strasbourg et Rennes School of Business au sein de la banque en septembre 2019, ce qui peut expliquer en partie la hausse des candidatures.

Lire aussi : Classement SIGEM 2019 : la cote d'amour des écoles de commerce auprès des élèves de prépa

La voie scientifique, principal vivier de candidatures

Pour la BCE, le nombre de candidats de la voie scientifique est en hausse et représente 40% tandis que l’option économique représente 38% des candidats et la voie technologique 11%.

La tendance est la même, côté Ecricome qui recense 45% de candidats de la voie scientifique, 41% de la voie économique et 13% de la voie technologique. Pour la filière littéraire, Ecricome note une croissance importante avec 30,1% de candidats de cette voie, dont 38,5% d’ENS Lyon et 33% de candidats de l’option B/L.

Lire aussi. Le classement 2020 des écoles de commerce

Skema tire son épingle du jeu, Montpellier BS voit rouge

Côté écoles, la grande gagnante de la BCE est Skema, qui passe première en nombre d’élèves de prépa inscrits au concours avec 7.854 candidats en 2020, contre 7.586 en 2019, soit une hausse de 3,5%. Elle prend la première position à la place d’Audencia qui enregistre une baisse de 129 candidats inscrits, soit –1,6%.

La surprise est aussi de taille pour Montpellier BS qui est la grande perdante de cette banque. Elle perd 1.355 candidats par rapport à 2019 soit une baisse de 23,4%. Cette baisse peut s’expliquer par la fin de l’inscription commune de Montpellier BS avec l'EM Strasbourg et Rennes School of Business, ces deux dernières ayant rejoint Ecricome en 2019.

Autre école à enregistrer un recul, Toulouse Business School dont le nombre de candidatures baisse de 3,8%, soit 237 candidats en moins.

En tout pour la BCE, six écoles voient le nombre de candidatures baisser, quinze voient les inscriptions augmenter, même légèrement. Le vivier de candidats de prépa reste une manne pour les écoles de commerce

Lire aussi : Les concours commun 2020 des écoles de commerce

Deux évolutions au sein de la BCE
Le concours BCE a choisi cette année de réserver l'inscription au concours BCE option technologique aux candidats titulaires d'un bac technologique, technique ou professionnel, et ce afin de "préserver les chances de réussite au concours de ces candidats".

Par ailleurs, la banque demande dorénavant aux candidats un justificatif de réussite d'une première année d'études supérieures afin de mettre fin aux "galops d'essai" de candidats qui décident à passer le concours après un an de prépa pour "se tester". La BCE rappelle que "le parcours CPGE-Grande Ecole" est un cursus en 5 ans. Les écoles tiennent à ce que les étudiants, au-delà de leur capacité à réussir des concours, aient bien bénéficié des enseignements des deux années de CPGE, essentiels pour leur réussite future."