1. Écoles de commerce postbac : nos conseils pour vous préparer aux concours
Coaching

Écoles de commerce postbac : nos conseils pour vous préparer aux concours

Envoyer cet article à un ami
Musclez votre candidature aux concours des écoles de commerce postbac dès le début de la terminale ! // © plainpicture/Hollandse Hoogte/Roos Koole Fotografie
Musclez votre candidature aux concours des écoles de commerce postbac dès le début de la terminale ! // © plainpicture/Hollandse Hoogte/Roos Koole Fotografie

À six mois du baccalauréat, les lycéens qui veulent intégrer une école de commerce postbac doivent d’ores et déjà commencer à réviser leurs concours. Annales, journées de préparation… L’Etudiant vous donne les pistes à suivre.

À partir de janvier 2019 s’ouvriront les premières sessions de concours des écoles de commerce postbac. Que vous ayez choisi d’intégrer un programme en trois, quatre ou cinq ans, il est temps de vous préparer.

Informez-vous !

L’actualité, notamment économique et géopolitique, se trouve au cœur de nombreuses épreuves de concours. Une connaissance poussée de celle-ci vous sera d’une grande aide pour la "question d’opinion" du concours Link ou encore pour le test de logique et d’ouverture au monde d’Atout+3.

Lire aussi : Concours Atout+3 : dans les coulisses d'une journée de préparation aux examens

Entraînez-vous grâce aux annales

Gratuites ou payantes, les annales vous permettront de vous familiariser au format des épreuves des différents concours. "Pour Sésame, à partir du moment où l’étudiant est inscrit, il possède un statut premium. Il a alors accès à un livret d’entraînement, des annales et une application mobile lui permettant de faire des quiz en ligne", explique Thomas Lagathu, directeur du concours.

Lors de vos examens blancs, respectez leurs durées pour ne pas être pris au dépourvu le jour J. Enfin, organisez-vous pour passer quelques heures par semaine à la préparation de vos concours. Il est toujours plus pertinent de réviser plusieurs mois à l’avance que de s’y prendre à la dernière minute. Ce sera d’ailleurs beaucoup moins stressant pour vous.

Assistez aux journées de préparation des écoles

Chaque année, des journées de préparation aux concours sont organisées. Idéal pour se tester en conditions réelles, tant pour les écrits que pour les oraux.

Lire aussi : Êtes-vous fait(e) pour une école de commerce postbac ?

Certaines écoles de management les mettent en place pendant leurs journées portes ouvertes. C’est l’occasion pour vous de rencontrer des professeurs ou des élèves qui vous parleront des attendus ou raconteront leur propre expérience.

Travaillez les langues…

Ne négligez pas les cours de langue que vous suivez au lycée. Basés sur le vocabulaire, la grammaire et l’orthographe, ils s’avèrent très souvent utiles pour les épreuves écrites. Pour l’oral, n’hésitez pas à habituer vos oreilles aux langues étrangères. Regarder des séries ou des films en version originale sous-titrés peut être un vrai plus le jour des concours.

… et votre orthographe

Si vous ne maîtrisez pas l’accord du participe passé ou si vous ne vous souvenez plus comment conjuguer à l’imparfait, il est temps de vous replonger dans votre bescherelle.

Lire aussi : Orthographe : 8 outils pour s'améliorer

"Ne pas respecter certaines règles orthographiques peut pénaliser le lycéen pour son entrée en école de commerce", confirme Didier Wehrli, délégué général à Atout+3.

Préparez attentivement l’entretien de motivation

L’entretien de motivation est généralement un moment décisif. "Il faut s'entraîner à l’art du storytelling et savoir se décrire", raconte Benoît Aubert, directeur général de l’ICD. Attention : ne vous inventez pas une passion dans le domaine de la finance seulement pour justifier votre candidature. "Nous savons bien que, lorsqu’on a 17 ans, on ne sait pas forcément ce que l’on veut faire et ce n’est pas honteux. Il faut savoir se raconter honnêtement et expliquer ses premières motivations. Cela peut être un cours d’économie, des journées portes ouvertes… Cet entretien individuel est surtout un dialogue", complète-t-il.

Faites-vous plaisir

Surtout, continuez à faire ce qui vous plaît. Sport, lecture, séries… Préparation ne doit pas rimer avec privations. "Ces moments de plaisir peuvent être autant de moments d’apprentissage", assure Benoît Aubert.

D’ailleurs, pendant les entretiens de motivation, le jury peut vous poser des questions sur vos livres préférés ou sur le dernier film que vous avez vu au cinéma. Il serait dommage pour vous d’être incapable de répondre parce que vous étiez trop absorbé(e) par vos révisions…