1. Écoles de commerce visées : la fine fleur des formations au commerce
Bancs d’essai

Écoles de commerce visées : la fine fleur des formations au commerce

Envoyer cet article à un ami

Les établissements dont le diplôme est visé par l’État sont de plus en plus nombreux. Pas étonnant quand on sait que ce label est désormais exigé par la plupart des candidats aux écoles postbac. Nous avons comparé les écoles de commerce à visa sur trois critères principaux : le niveau académique, l'insertion professionnelle et l'international.

Deux nouvelles écoles ont obtenu cette année le visa de leur diplôme : l’INBA de Troyes et le CMI de Saint-Étienne. Un visa qui vaut de l’or, de l’aveu même des responsables de ces établissements. Les candidats – et leurs familles – exigent en effet de plus en plus souvent des écoles de commerce qu’elles montrent des gages de qualité.
Sur ce point, la barre se situe de plus en plus haut. Parmi ces écoles déjà triées sur le volet, cinq dispensent même un diplôme qui confère le grade de master : l’École de management de Normandie, l’ESDES, l’ESG, l’ESSCA et l’IESEG. Généralistes, orientés vers le management et développant une vraie politique de recherche, ces établissements peuvent ainsi être considérés comme des formations d’excellence, diplômant avec les mêmes garanties que les ESC (écoles supérieures de commerce). D’année en année, ils se révèlent plus sélectifs, drainant de nombreux candidats qui obtiennent leur bac avec mention bien ou très bien.
 

En quatre ou cinq ans ?

 
Aujourd’hui, 11 écoles "visées", presque toutes petites sœurs d’une ESC, ont fait le choix d’un cursus en quatre ans. Les 14 autres se sont positionnées sur le bac + 5 et constituent le navire amiral de leur groupe de formation. Quelle importance, donc, accorder à la durée du cursus ? Les écoles qui ont choisi la version longue expliquent avoir voulu s’aligner sur le modèle européen du LMD (licence, master, doctorat), dont les niveaux ont été définis, en France, à bac + 3, + 5, et + 8. Un choix qui serait payant au niveau des débouchés.
"Une année supplémentaire fait la différence, assure Bruno Neil, directeur de l’EBS Paris. Elle permet à nos diplômés de passer dans une autre catégorie des grilles de salaires et aptitudes des grandes entreprises. Nous l’avons clairement senti lors de l’allongement de notre cursus de quatre à cinq ans."

Autre point de vue à l’EPSCI, école en quatre ans du groupe ESSEC. "Nos diplômés partent, pour 35 % d’entre eux, travailler à l’étranger, où le Bachelor à bac + 4 constitue une référence, explique Bruno Bizeul, directeur de l’établissement. Quant à ceux qui souhaitent poursuivre leurs études, ils accèdent aux meilleurs MBA (Masters of Business Administration) du monde !" De fait, la plupart des écoles en quatre ans offrent la possibilité d’effectuer une année supplémentaire, que ce soit à l’étranger ou via des passerelles vers la grande école du groupe. Un exemple ? Les diplômés de l’ECE Lyon (à bac + 4) terminent massivement leur scolarité à l’INSEEC (prépa + trois ans). Même l’ESSEC accueille (au compte-gouttes !) quelques diplômés de l’EPSCI, son programme Bachelor.
Indépendamment de la durée des études, les écoles de commerce postbac visées ont fait des choix de développement et de spécialisations différenciés.

En cliquant sur le nom d'une école, découvrez sa fiche complète.

25 écoles de commerce "visées" au banc d'essai
Ecole Mentions (A) Profil par bac (B)
CeseMed Marseille TB : 13%,
B : 40% 
S : 34%, ES : 57%, STG : 2,3%, L : 5,4%, autres : 1,3% 
CESEM Reims NC  S : 31,2%, ES : 64,3%, STG : 0%, L : 3%, autres : 1,5%
CMI Saint-Etienne TB : 0%,
B : 10,8% 
S : 22%, ES : 32%, STG : 27%, L : 8%, autres : 11%
EBP International Talence TB : 2%,
B : 13% 
S : 40%, ES : 55%, STG : 3%, L : 2%, autres : 0%
EBS Paris TB : 2%,
B : 26%
S : 29%, ES : 62%, STG : 2%, L : 6%, autres : 1%
ECE Bordeaux/Lyon TB : 3% ,
B : 23% 
S : 33%, ES : 46%, STG : 6%, L : 6%, autres : 9%
Ecole de Management de Normandie Le Havre-Caen TB : 2%,
B : 6% 
S : 39%, ES : 55%, STG : 1%, L : 5%, autres : 0%
EMLV Paris-La Défense TB : 0%,
B : 3,25% 
S : 18%, ES : 63%, STG : 12%, L : 6%, autres : 1%
EDC Paris-La Défense TB : 1%,
B : 7%
S : 35%, ES : 56%, STG : 5%, L : 4%, autres : 0%
EPSCI Cergy-Pontoise TB + B : 27%  S : 38%, ES : 59%, STG : 1%, L : 2%, autres 0%
ESCE Lyon/Paris TB : 2%,
B : 17%
S : 36%, ES : 51%, STG : 1%, L : 4%
ESDES Lyon TB : 1%,
B : 17% 
S : 41%, ES : 57%, STG : 2%, L : 1%, autres : 0%
ESG Paris TB : 1%,
B : 25%  
S : 66% : ES : 28%, STG : 4%, L : 2%, autres : 0%
ESPEME Lille/Nice TB : 2%,
B : 26%
S : 33%, ES : 53%, STG : 3%, L : 4%, autres : 7%
ESSCA Angers/Paris TB : 4%,
B : 33% 
S : 41%, ES : 58%, STG : 0%, L : 1%, autres : 0%
ESTA Belfort TB : 2%,
B : 7% 
S : 70%, ES : 0%, STG : 0%, L : 0%, STI : 30%
ICD Paris - Toulouse NC  S : 27%, ES : 62%, L : 4%, STG : 7%
IDRAC Lyon TB : 0,9%,
B : 9,6%
S : 29%, ES : 55%, STG : 11%, L : 5%, autres : 0%
IECG (Bachelor international) La Rochelle, Chambéry TB : 0,7%,
B : 11,6%
S : 35%, ES : 57%, STG : 3%, L : 4%, autres : 1%
IÉSEG Lille TB : 4,8%,
B : 30,5% 
S : 53%, ES : 46,6%, STG : 0,2%,
L : 0,2%, autres : 0%
IFI Rouen TB : 0%,
B : 15% 
S : 24%, ES : 67%, STG : 3%, L : 6%, autres : 0%
INBA Troyes TB : 2%,
B : 8% 
S : 22%, ES : 50%, STG : 10%,  L : 8%, autres : 10%
IPAG Nice/Paris TB : 0%,
B : 2%
S : 21%, ES : 64%, STG : 10%, L : 5%, autres : 0%
ISCID Dunkerque TB: 6%,
B : 19% 
S : 40%, ES : 60%, STG : 0%, L : 0%, autres : 0%
ISTEC Paris TB : 2% ,
B : 25%
S : 43%, ES : 53%, STG : 2%, L : 2%, autres : 0%


(A) Mentions bien et très bien (déclaration des écoles)
(B) Profil des étudiants par série de bac

Et aussi : le niveau académique dans les écoles de commerce reconnues par l'Etat, les écoles de commerce certifiées, et les écoles de commerce sans affiliation officielle.

Sommaire du dossier
Ecoles de commerce visées : l'insertion professionnelle Les écoles de commerce visées : l'international Le visa, un label académique Concours communs : un bon moyen de multiplier vos chances Témoignage : Jules, 20 ans, en deuxième année à l’École de management de Normandie