1. Supérieur
  2. Ecoles de commerce
  3. Ouverture sociale des grandes écoles : pourquoi ça ne profite pas assez aux plus concernés

Ouverture sociale des grandes écoles : pourquoi ça ne profite pas assez aux plus concernés

Envoyer cet article à un ami

Même s’il est vrai que les grandes écoles accueillent plus de boursiers et que les dispositifs dits d’ “ouverture sociale” se multiplient, seule une poignée de jeunes, et pas nécessairement ceux qui en ont le plus besoin, tirent parti de ces avancées. Bilan de 7 programmes “Égalité des chances”. Et analyse des verrous qui empêchent encore une vraie diversité sociale au sein des écoles les plus prestigieuses.

Sommaire du dossier
Ouverture sociale des grandes écoles : où ça coince encore La CPES d’Henri-IV : une « prépa à la prépa » pour les têtes de classe Passerelle ascenseur social : un bon plan pour intégrer une école de commerce « Une grande école : pourquoi pas moi ? (PQPM) » : un tremplin, pas seulement pour les meilleurs CEP : une voie d’admission spéciale à Sciences po Paris PEI : une prépa gratuite pour les lycéens à Sciences po Lille Passeport Avenir : soutien et tutorat pour élèves de prépa ou d’écoles Optim : révéler des potentiels « scientifiques »