1. Supérieur
  2. Ecoles de commerce
  3. EM Normandie, la business school de référence pour l’alternance
Partenariat

EM Normandie, la business school de référence pour l’alternance

Envoyer cet article à un ami
 // © EM NORMANDIE
// © EM NORMANDIE

Classée parmi les meilleures grandes écoles de commerce et de management européennes, l’EM Normandie Business School rayonne par son savoir-faire. Ses méthodes pédagogiques innovantes, associées aux multiples possibilités en matière de formation et d’apprentissage professionnel, forment chaque année des étudiants prêts pour le monde de l’entreprise.

Fondée en 1871, l’EM Normandie est une école de commerce historique du paysage académique international. Implantée aujourd’hui dans cinq campus à Caen, Le Havre, Paris, Oxford et Dublin, la business school ne cesse de se renouveler en offrant de réelles expériences multiculturelles et la possibilité de multiplier les parcours.

Chez EM Normandie, accréditée EQUIS et AACSB, le niveau d’excellence recherché repose d’emblée sur l’acquisition des soft skills, ces fameux savoirs et savoir-faire techniques et comportementaux essentiels au développement professionnel et personnel de chaque étudiant. L’objectif ? S’ouvrir au monde sans avoir peur de l’échec ni de développer sa pensée et son sens critique.

« Rendre l’étudiant actif de son apprentissage »

Pour ce faire, l’école peut compter sur son bachelor en Management international dispensé en trois ans après le bac (concours Passerelle bachelor) ou en un an après un bac + 2. Pluridisciplinaires et intégrant le digital, les enseignements, conjugués à diverses opportunités en entreprise (stages, alternance, challenges), permettent d’acquérir une bonne culture générale ainsi que l’expérience de la gestion de projets et du travail en équipe à travers des cours à la pédagogie innovante.

En cours de marketing, par exemple, il ne suffira pas de savoir uniquement identifier les éléments essentiels à la réalisation d’une étude de marché. Chez EM Normandie, il s’agira surtout d’appliquer la théorie apprise en utilisant les bons outils et techniques pour mettre en place une stratégie. Et cela passe bien évidemment par une communication aboutie, autant à l’écrit qu’à l’oral. Et d’une bonne maîtrise des langues étrangères grâce à l’expatriation universitaire possible dès la deuxième année dans l’une des universités partenaires de l’école.

« Dans la pratique, ce sont des heures de face-à-face pédagogiques, du temps libre pour les travaux en groupes et associatifs, du travail personnel sur le projet professionnel et la préparation des cours en classe inversée », explique Antoine Véniard, le directeur des programmes. « Dans de plus en plus de cours, les étudiants peuvent accéder aux contenus de ceux-ci sous forme de ressources en ligne dans leur espace numérique. L’objectif est de faire de la classe un espace de discussion des concepts vus en amont et de rendre l’étudiant actif de son apprentissage. Notre ambition est de poursuivre dans cette voie en capitalisant sur les nouvelles technologies et en plaçant l’étudiant au centre de la stratégie pour des parcours toujours plus individualisés. »

Un parcours à la carte

Pour se forger un profil de manager prisé des grands groupes, les candidats post-bac au concours d’entrée Sesame peuvent également opter pour le programme Grande École et ainsi viser le grade de master. Plongés au cœur d’un environnement multiculturel en lien permanent avec le monde de l’entreprise, les étudiants ont l’opportunité de s’épanouir au rythme d’un parcours à la carte, entre connaissances fondamentales et immersions à l’étranger sur les campus d’Oxford et Dublin ou dans l’une des 200 universités partenaires.

À partir du M1, ces derniers ont le choix entre le Track Expertise pour se spécialiser dans un domaine précis, le Track Global pour s’orienter vers une carrière à l’international ou le Track Excellence pour intégrer un cursus sélectif réservé à 20 étudiants et 100 % en anglais entre le campus de Paris et celui d’Oxford. Sans parler du Track Alternance, le plus prisé des étudiants bien décidés à s’immerger trois semaines par mois en entreprise.

Alternance et employabilité

Dès le M2, où les étudiants auront le choix entre 16 spécialisations dont six enseignées 100 % en anglais, près de 65 % d’entre eux choisissent en effet l’alternance pour garantir leur employabilité, faisant de l’EM Normandie la référence des écoles de commerce sur ce segment.

« Nous comptons 5 000 entreprises associées à l’école et organisons de nombreux événements sur nos campus tels que des job datings et des workshops », affirme Mathilde Brossier, la directrice de la marque et de l’expérience EM Normandie. « Nous disposons également d’un dispositif d’accompagnement réflexif, le Parcours carrière, qui permet aux étudiants de prendre conscience de leur montée en compétences et de capitaliser sur toutes leurs expériences vécues à l’école et en dehors, afin de les transposer en entreprise. »

Dans un contexte de business international, savoir maîtriser les codes culturels et en saisir les différences et les points communs est ainsi un atout indéniable. Des expatriations universitaires sont prévues dans ce sens en U2 et M1. Quelque 17 doubles diplômes à l’étranger sont également envisageables en M2.

Reste que la diversité de ces programmes ne serait rien sans le dynamisme de la vie associative interne. Plus de 100 événements à caractère sportif, culturel ou humanitaire ont lieu tout au long de l’année. Une atmosphère à découvrir à l’occasion des prochaines portes ouvertes organisées au sein du campus de Paris le 11 janvier, de Caen le 18 janvier et du Havre le 1er février.

Plus d'infos :

– Site internet EM Normandie