1. Supérieur
  2. Ecoles de commerce
  3. Erik Boisse, sportif de haut niveau et étudiant à l’ESCP Europe
Portrait

Erik Boisse, sportif de haut niveau et étudiant à l’ESCP Europe

Envoyer cet article à un ami

Champion olympique d’escrime, étudiant à l’ESCP Europe, Erik Boisse cumule les filières d’excellence. Et mène une vie à 300 à l’heure. Rencontre avec un personnage atypique et attachant.

Entre ses cours à l’ESCP Europe à Paris, les entraînements d’escrime à l’INSEP (Institut national des sports et de l’éducation physique) à Vincennes ou dans son club de Saint-Gratien (Val-d’Oise), Erik Boisse n’a pas une minute à perdre. Chaque semaine, le champion olympique enchaîne 20 heures de cours, 6 à 12 heures d’entraînement, sans compter les compétitions en France et à l’étranger et les différentes activités pour gagner sa vie.

erik boisse emploi du tempsPour jongler entre études et sport de haut niveau, l’épéiste peut compter sur son fidèle destrier, un scooter ou une moto de sport selon les jours. « Parfois, je pars le matin de Saint-Gratien, où j’habite, pour rejoindre l’ESCP, puis avoir un entraînement le midi à Vincennes, de nouveau cours l’après-midi et une réunion le soir au club. C’est sûr, je n’ai pas le temps de traîner à la cafet’ ou de m’investir dans la vie associative comme les autres étudiants ».
 

L’art du compromis

 
Son moteur : la passion. Et pour tout concilier, le grand brun au tempérament volcanique manie l’art du compromis. « Cette année, chaque mardi, j’avais cours et entraînement en même temps. J’ai misé sur les études ». Il a ainsi réduit de plusieurs heures ses entraînements d’escrime. Mais au moment des compétitions, le sport prime. Il a dû louper quelques partiels à la fin du premier semestre. Un choix qui lui a valu d’être convoqué par la directrice du programme grande école. Il s’est expliqué et a passé ses examens lors de la session de rattrapage.
 

Et les loisirs dans tout ça ?

 
Ils se sont réduits comme peau de chagrin. Des moments de décompression sont toutefois nécessaires. Squash le dimanche, mangas, jeux vidéos… Erik Boisse arrive à se ménager des pauses.

Pour aller plus loin : Toutes les formations pour travailler dans le sport / Passionné(e) de sport, et pourquoi pas y faire carrière ? / Ils ont créé leur entreprise dans le sport : prenez leurs conseils au bond !

Sommaire du dossier
Le parcours d'Erik Boisse : STAPS, brevet d'Etat, puis l’ESCP Europe Intégrer l’ESCP Europe, un tournant pour Erik Boisse Les Jeux olympiques, l'objectif d'Erik Boisse, champion d’escrime Le budget serré, malgré un titre de champion olympique Après l’ESCP, un avenir d’entrepreneur pour Erik Boisse ?